selection

 

Mon coeur de midinette a complétement craqué sur la couverture de ce livre, cette fille avec sa magnifique robe bleue m'a complétement hypnotisé. Je me suis donc jetée dessus sans vraiment prendre un temps de réflexion et j'ai drôlement bien fait ! Je pense que c'est pour moi LE coup de coeur de cette fin d'année 2013. Je regrette de ne pas avoir découvert cette série plus tôt !

Trois cent ans environ après notre époque, après la quatrième Guerre Mondiale, la dette des Etats-Unis ont été achetés par la Chine. Les USA tels que nous les connaissons ont laissé place à Illéa, une monarchie de castes (de 1 à 8). Trente-cinq jeunes filles issues de toutes les castes sans distinction, parmi toutes celles qui ont reçu une lettre leur permettant de participer à la Sélection, ont été choisies pour participer à la Sélection. C'est l'occasion de leur vie, la chance unique de devenir Princesse d'Illéa, d'habiter dans un palais merveilleux et surtout de conquérir le coeur du Prince Maxon, l'héritier du trône dont la mère a été elle aussi choisie par le biais de la Sélection. Parmi ces jeunes filles, il y a notre héroïne, America Singer qui ne souhaite par participer à ce jeu de télé-réalité car elle aspire à un tout autre avenir. Elle rêve de se marier avec le garçon qu'elle aime : Aspen de la caste 6. America se laisse convaincre et finit par se retrouver dans la Sélection ... Elle finit aussi par rencontrer le Prince ...

J'ai beaucoup aimé le style de Kiea Cass, il est frais, rapide et elle va droit au but sans s'encombrer de trop de fioritures. L'histoire se déroule et tous les évenements s'imbriquent parfaitement les uns avec les autres. Le petit bémol que je pourrai émettre est que, comme pour beaucoup de lecteurs, "La Sélection" m'a fait parfois penser un peu à "Hunger games", notamment avec le système de castes. Ceci dit, ici point de morts ... Non non, ici on parle d'amour, de frou-frous et de séduction. On retrouve son âme de petite fille grâce aux princesses, aux grandes robes de bal, un pur moment de bonheur.

Pour tout dire, j'ai vraiment adoré cette dystopie même si Illéa et la nouvelle politique menée par les monarques en place ne sont que très peu exploités. Même chose en ce qui concerne les invasions du palais par les rebelles, c'est vraiment au second plan dans le roman. Ca peut manquer un peu ... Mais bon, ce n'est vraiment pas grave. Ce qui nous préoccupe réellement est l'histoire qui se noue entre America Singer et le Prince Maxon.

America est vraiment un personnage que j'ai trouvé très attachant, j'ai aimé son caractère un peu rebelle, qui n'a pas peur de dire ce qu'elle veut. J'aime aussi le fait qu'elle ne prend pas la grosse tête au fur et à mesure de l'avancée de sa relation avec Maxon. Le passage dans lequel elle réconforte sa femme de chambre m'a touché. Sa petite soeur, May, est très mignone, c'est un peu la petite soeur qu'on aimerait avoir.

Le bouquin se lit à une vitesse hallucinante, je l'ai tout bonnement avalé en à peine deux jours. Les pages se tournent et se tournent ... et bien entendu, c'est au moment où America décide de réellement prendre part à la Sélection et de se battre alors qu'il ne reste plus que cinq filles que le livre s'arrête. Quelle frustration ! Heureusement, le deuxième tome "L'Elite" est déjà dans ma bibliothèque en train de m'attendre ...

 

Lu dans le cadre du Challenge Jeunesse & Young Adult

chall32petit