braises

Je me suis longtemps posé la question : lire ou ne pas lire ce livre ? L'histoire racontée sur la quatrième de couverture ne me plaisait pas réellement, alors j'hésitais. Et puis finalement, je me suis dit que ça valait peut-être le coup de tenter la lecture puisque j'ai lu de nombreuses critiques plutôt bonnes. J'ai drôlement bien fait !

À 16 ans, Élisa est devenue malgré elle l'Élue et l'unique porteuse de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, la princesse Élisa a déçu les attentes de son peuple : la population de son royaume ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée... Le jour de ses 16 ans, son père l'envoie dans un lointain royaume afin de retrouver son futur mari, un bel homme de vingt ans son aîné. Mais ce dernier refuse finalement de la reconnaître comme sa femme. Dévastée par la tristesse, Élisa décide alors de prendre son destin en main et de découvrir quelle est sa mission. Alors qu'une armée menée par des êtres aux pouvoirs effrayants s'apprête à envahir et détruire son nouveau royaume, et que chacun à la cour tente de la manipuler, Élisa prend conscience que, non seulement sa vie, mais aussi le monde entier sont en danger. Comment une jeune fille qui ne connaît rien aux arcanes politiques, et tout aussi ignorante des choses de l'amour, pourrait être l'Élue qui sauvera l'humanité ? Élisa doit découvrir au plus vite l'histoire mystérieuse et les pouvoirs de la Pierre Sacrée, avant que l'ennemi ne vienne lui dérober le joyau qui orne son ventre et la prive de son héroïque et tragique destinée...

Déjà, il me faut parler de la couverture du livre que je trouve extrêmement réussie. Ce n'est pas celle de la première édition, la toute première ne me plait pas du tout. En revanche, celle-ci me plait beaucoup. La jeune fille, sa tenue, son attitude ... Tout me séduit dans cette image. En plus, on retrouve la rose qui joue un rôle important dans les rituels qui rendent hommage au Destin tout au long du livre.

Ce qui me plait aussi, c'est que l'univers n'est pas trop compliqué et qu'il n'y a pas 15.000 personnages comme dans beaucoup de livres d'héroïc fantasy. On s'y retrouve bien. Le nombre de tomes n'est pas non plus repoussant, une histoire en trois tomes ça me parait bien. J'aime aussi l'originalité des noms des personnages et des lieux qui ont des consonnances hispaniques. Ca change un peu des noms anglophones qu'on rencontre la plupart du temps et au final, c'est plutôt plaisant à lire.

Penchons nous sur le cas d'Elisa, l'héroïne. Je dois dire qu'au début de l'histoire, je la trouvais un peu nunuche et un brin agaçante avec ses innombrables envies d'aller manger quelques soient les circonstances. Je me suis rapidement dit qu'elle allait me gonfler. J'ai commencé à l'apprécier une fois qu'elle se retrouve enlevée. Elle se transforme alors en une jeune femme sûre d'elle (et des ses nouvelles courbes) qui décide de se battre pour son peuple. Elle devient enfin une véritable héroïne comme on les aime.

L'auteur ne fait pas de cadeaux à ses personnages, il ne faut s'attacher à aucun d'entre eux au final car il risque à tout moment de leur arriver des bricoles pas très sympa. J'ai cependant beaucoup aimé le petit Rosario, le fils de l'époux d'Elisa, c'est un petit garçon un peu perdu qui ne demande qu'à être aimé.

Je suis contente d'avoir découvert cet univers et il me tarde maintenant de lire la suite, que j'ai commandé au Père Noël ...

 

Lu dans le cadre du Challenge Jeunesse & Young Adult ...

chall32petit