ange

Rien à voir mais je viens de me rendre compte que ceci est le 100° billet que je publie sur le blog (danse de la joie, ola dans les chaumières ...). Bref, aujourd'hui nous allons nous pencher sur le cas du premier tome de la série A.N.G.E qui en compte au total 10. J'en avais beaucoup entendu parler et je tenais à me faire mon idée par moi même ... J'aurai pas dû ...

À l'insu des habitants de la Terre, des hommes et des femmes travaillant pour l'Agence Nationale de Gestion de l'Étrange (mieux connue sous le nom de l'A.N.G.E.) veillent sur l'humanité. Peu importe le pays où ils sont affectés, ces courageux agents secrets la protègent des ténébreuses machinations des serviteurs du Mal.
Lors d'une enquête de routine sur les enseignements trompeurs d'un prétendu gourou, les agentes Océane Chevalier et Cindy Bloom de Montréal découvrent que les sombres évènements prédits par des textes bibliques sont sur le point de se produire. Leurs collègues, Yannick Jeffrey et Vincent McLeod, se joignent alors à elles et se heurtent rapidement à la puissance du Faux Prophète.
Aux tueurs de l'Alliance s'ajoutent bientôt des intervenants inattendus qui plongent l'A.N.G.E. dans l'incertitude. Quelle est en effet la véritable mission de l'envoyé du Vatican qui s'intéresse lui aussi aux crimes de l'Alliance? Qui est vraiment cet homme en noir qui apparaît aux agents de l'A.N.G.E. lorsqu'ils sont en difficulté? L'Agence pourra-t-elle arrêter la percée de l'Antéchrist en Amérique?

Comme je le disais en introduction, j'ai été bien déçue par ce premier tome. Alors, c'est bien écrit, c'est fluide et agréable à lire mais alors, qu'est ce que je me suis ennuyée !! La mise en place est très, très, trèèèès longue ...

L'intrigue est naze, tout est très embrouillé. Anne Robillard nous gratifie d'une tonne de théories fumantes au sujet de l'Antéchrist qui va débouler sur Terre pour tout dévaster, c'est pénible et lourd au final. Ca n'encourage pas du tout à se plonger dans l'histoire et j'ai mis un temps fou à venir à bout de ce livre. C'est bien simple, rien que de voir sa couverture (laide ceci dit) j'étais écoeurée.

Je me suis donc forcée pour terminer ce bouquin, je ne me suis jamais attachée à aucun des personnages ... et pourtant y a la blinde ! Celui que j'ai peut-être le plus apprécié est Yannick Jeffrey parce qu'il a un côté mystérieux qui se dévoile peu à peu.

Bref, je ne continuerai pas l'expérience A.N.G.E et du coup, j'hésite vraiment à me lancer dans l'autre série bien connue de cette auteure québecoise ...