petro

Comme tous les ans à peu près à la même époque, il se produit en moi un phénomène étrange : j'attends la nouvelle cuvée Amélie Nothomb très fiévreusement ! Cette année, ça n'a pas manqué. J'avais presque pointé la date au stylo rouge et voilà, avant-hier je me suis ruée chez mon libraire afin d'acquérir mon précieux de l'année 2014. Aussitôt acheté, aussitôt lu.

« Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans. »

Souvent, je trouve que les couvertures d'Amélie sont soit super sobres (les blanches Albin Michel très classiques), soit plutôt ratées (à part "La Nostalgie heureuse" et "Le fait du prince"). Cette fois, je la trouve très chouette. J'aime beaucoup cette photo de mon auteure chouchou, je la trouve presque printanière.

Bon, la couverture c'est bien mais passons au contenu. Et bien, j'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé. J'ai même trouvé que c'était presque plus "consistant" que les habituels écrits d'A.N. Je m'explique : pour une fois, il n'y pas que des dialogues. Amélie nous conte réellement une histoire, qui semble être plus ou moins autobiographique.

J'ai aimé rencontré cette Pétronille qui en a un peu une couche il faut bien l'admettre. Elle est vraiment très particulièrement et  au final, je ne suis pas plus étonnée que ça qu'elle finisse par tisser des liens d'amitié avec Amélie. On retrouve également les éléments habituels d'un Nothomb : le champagne qui coule à flot, les tournures de phrases un peu prout-prout (j'adore !!) et le mot "pneu" qu'elle case bizarrement dans chacun de ses romans.

Et puis, tout ce qui fait le charme du livre se trouve à la fin ... J'ai été très surprise et bien que j'ai lu sur le net que certain(e)s la trouvent bâclée, moi je l'ai vraiment beaucoup aimé. Je ne m'attendais à rien de particulier mais là, je me suis dit "nooooon !!" lorsque je l'ai lu. C'est vraiment une réussite.

Sans doute un des meilleurs Amélie Nothomb ... Pour l'instant !

Lu dans le cadre du Challenge Amélie Nothomb

14/23

nothomb