les-foulards-rouges-1

Je le répète assez souvent : je suis faible avec les jolies couvertures. Et là, pour le coup, je trouve qu'elle est particulièrement réussie. J'aime beaucoup le côté steampunk de la tenue de la Foulard Rouge qui est sur la couverture du livre. Enfin du livre, c'est vite dit puisque cette série de Cécile Duquenne n'est disponible qu'en format numérique.

Plongez avec Lara dans l’enfer de Bagne, planète-prison où le danger se cache partout, au cœur de chacun de ses sinistres habitants, et même derrière chaque goutte d’eau, chaque ressource naturelle de cette terre irradiée.

Sur Bagne, Lara traverse les étendues désertiques pour remplir ses contrats et ses missions. Car Lara est une Foulard Rouge, appelée à faire régner la loi à grand renfort de balles. Et sur cette planète-prison où les deux-tiers de la population sont des hommes, anciens violeurs ou psychopathes, c’est une vraie chance pour une jeune femme comme elle de ne pas avoir fini dans un bordel. En plus, elle fait son boulot plutôt bien – on la surnomme même Lady Bang. Mais Lara n’a pas obtenu ce job par hasard – tout comme elle n’a pas atterri dans cet enfer par hasard. Elle doit tout ça à quelqu’un en particulier, quelqu’un à qui elle en veut profondément... et qui, pourtant, a peut-être quelque chose de nouveau à lui offrir, une chose qui n’a pas de prix. Acceptera-t-elle de baisser un peu sa garde pour écouter ce que son envoyé, le mystérieux Renaud, a à lui proposer ?

Alors autant le dire tout de suite, je suis moyennement emballée par ma lecture ...

Commençons par parler du monde que l'auteure nous décrit : Bagne, planète qui se rapporche de très près d'une prison. Ce monde est très bien décrit, à la lecture on s'y croit. Mieux que ça ! On ressent presque la chaleur qui règne sur Bagne et on ressent presque aussi le piquant des grains de sable qui s'immiscent un peu partout. Bref, j'ai trouvé ce côté là très intéressant et très agréable à lire.

Ca se gâte lorsqu'on se penche sur les deux personnages principaux de ce premier tome. Lara, la Foulard Rouge surnommée Lady Bang, est une espèce de mercenaire à la solde du Maître de Bagne (le Capitan je crois mais j'ai un peu zappé son nom je dois avouer). Elle semble très forte, très gros bras, une sorte de Lara Croft à la sauce mercenaire mais en fait, quand elle passe réellement à l'action elle m'a fait l'effet d'être un brin chochotte ...

On fait aussi la connaissance de Renaud, je crois que lui aussi est un Foulard Rouge (mais je ne suis pas certaine d'avoir réellement compris). Mais lui, son job, c'est de trouver de la chair fraiche pour le Capitan. Il se rapproche assez d'un maquereau au final ... et je n'ai pas très bien compris non plus à quoi il sert dans l'histoire.

Alors peut-être que je suis un peu bécasse mais je ne pense pas avoir saisi toutes les subtilités de l'oeuvre de Cécile Duquenne. Autant j'ai beaucoup aimé la planète sur laquelle se déroule l'action, autant j'ai un peu de mal avec les personnages auxquels je ne me suis pas du tout attachée un seul instant. Pour le moment, je ne sais pas encore si je vais tenter le tome suivant ...