velvet

Je ne m'arrête plus dans ma découverte de l'oeuvre de Mary Hooper. Enfin je vais bien être forcée de me calmer puisque j'ai épuisé le stock de ma médiathèque ... Heureusement, j'ai repéré d'autres livres de cette auteure en occasion chez Gibert, j'attends un peu de vider ma PAL (comment je rêve !!) et je me lance. Je suis encore une fois sous le charme de ce livre dont je trouve la couverture très mystérieuse.

Orpheline dans le Londres des années 1900, Velvet survit tant bien que mal en travaillant dans l’enfer d’une blanchisserie. Lorsque l’occasion lui est donnée de s’occuper du linge de clients fortunés, la jeune fille saisit sa chance et attire l’attention de l’intrigante Madame Savoya, l’un des médiums les plus courus de la capitale. Emménageant à la Villa Darkling aux côtés de Madame et de George, son séduisant assistant, Velvet ne va pas tarder à découvrir les usages et secrets de cet univers fascinant qu’est celui du spiritisme. Elle est pourtant loin de se douter que le danger qui la guette ne vient pas du royaume des morts… Un roman envoûtant qui nous plonge dans les coulisses des salons des plus grands médiums du début du XXe siècle. Lumières tamisées et ambiance feutrée : quand les esprits parlent, les vivants doivent les écouter.

Cette fois-ci, Mary Hooper nous fait découvrir l'Angleterre des années 1900. Comme à son habitude, l'époque est ultra bien décrite, c'est très documenté. Bref, on se croirait littéralement transporté sur place. Nous rencontrons Velvet une jeune orpheline dont le passé est un peu trouble. On apprend qu'elle a changé de prénom, elle est entourée de mystère. Elle travaille dans une blanchisserie et, grâce à ce poste, elle fait la connaissance de Madame Savoya célèbre médium londonien.

Dans ce livre, Mary Hooper nous propose d'aller à la rencontre du spiritisme qui était très en vogue à l'époque. Beaucoup de personnes fortunées avaient recours à leurs services pour rester en contact avec leurs proches défunts. Nous assistons à plusieurs séances qui font parfois un peu froid dans le dos. Nous découvrons cet univers à travers les yeux de Velvet et il est vrai qu'au début, on est bluffé. Mais plus l'histoire avance et plus on se dit que Velvet est décidemment bien trop naïve ... Peut-être parce que nous sommes plus au fait de ce genre d'arnaques de nos jours.

L'histoire se lit comme du petit lait, les pages se tournent et on ne s'en rend pas compte. On s'attache mine de rien à Velvet et je dois bien avouer que la fin m'a bien fait trembler. Je n'avais pas complétement deviné le dénouement et c'est tant mieux ! Je me suis donc laissée transporter par Mary Hooper, tranquillement et avec bonheur.

En plus, j'aime beaucoup le format du livre. Les Editions des Grandes Personnes proposent des ouvrages qui sortent de l'ordinaire, j'aime ce côté grand livre aux bords en arrondi. Je les trouve très jolis et ils doivent être du meilleur effet dans une bibliothèque.

Pour résumé, encore un coup de coeur pour ce livre de Mary Hooper. Je vous le conseille vivement si vous souhaitez découvrir la plume et l'univers de cette auteure que j'adore !