un dimanche

J'ai parfois des lectures que je trouve éprouvantes et que j'ai besoin de couper avec des livres plus légers. "Un dimanche au bord de la piscine" me paraissait parfait pour me sortir un peu de l'atmosphère lourde de "Chesstomb". Bien que la couverture ne soit absolument pas de saison, je me suis lancée.

Un dimanche de mai, entre amis et voisins, au bord de la piscine des Delaney. Parmi les invités, Louise, ses deux filles, son futur ex-mari ... et son amant. Survient un terrible accident ...

En fait, je m'attendais à un livre très léger, un peu dans la veine des Accro du shopping de la même auteure mais au final, ce n'est pas exactement le cas. On fait la connaissance d'une famille en plus déchirement. Louise et Barnaby viennent de se séparer, ils ont deux petites filles pleines de vie et ils tentent de reconstruire leur vie. En parallèle, nous découvrons la famille Delaney qui possède une grande et belle piscine et qui propose une fois par an aux habitants du village de venir en profiter moyennant une petite participation dont la totalité ira à une oeuvre de bienfaisance. Louise et ses filles viennent profiter de cette belle journée d'été au bord de la piscine ... jusqu'au moment où survient une tragédie ...

J'ai bien aimé découvrir un style que je ne connaissait pas chez Sophie Kinsella. Il semblerait que lorsqu'elle écrit sous son pseudo, elle nous livre des récits moins farfelus, moins girly à fond. Ici, nous accompagnons un couple qui se sépare et qui doit faire face à l'horreur d'un accident. J'ai beaucoup aimé le personnage de Barnaby, le mari délaissé. Je l'ai trouvé touchant, très entier et au final, très authentique. On arrive facilement à s'identifier à cet homme, à se mettre à sa place. En ce qui me concerne, je comprends très bien toutes ses réactions au long du roman.

J'ai eu un petit plus de mal avec Louise que j'ai trouvé un peu sans consistance. Elle a des côtés peut-être un peu bêbêtes, elle se laisse facilement embobiner par un petit avocat arriviste qui parvient à la séduire presque en claquant des doigts. Bref, elle m'a un peu agacé.

Nous rencontrons aussi pas mal d'habitants du village, j'ai trouvé ça très intéréssant. Ca rend le livre très vivant et très agréable à lire. Je l'ai plié en trois soirées dans mon lit, environ trois heures de lecture. On passe un bon moment, même si on finit par voir arriver la fin grosse comme une maison. J'ai vraiment apprécié mon livre, je suis ravie de l'avoir choisi.

Je ne peux que vous le conseiller si vous souhaitez découvrir une autre facette de Sophie Kinsella.