flocons

Je n'ai pas été très active ces derniers temps mais j'étais en vacances alors j'en ai profité. Non je n'ai même pas lu plus que d'habitude, j'ai simplement ... rien fait et ça fait un bien fou ! Aujourd'hui, ce sera donc le dernier billet de l'année et il concerne une lecture très hivernale, qui colle bien à la météo actuelle au final.

Un noël très enneigé, un train immobilisé par la tempête, et une " Maison de la gaufre " comme unique refuge … Entre rencontres amicales et amoureuses, rires et larmes, des adolescents découvrent et dévoilent leurs sentiments.

Je n'étais pas sûre d'aimer ce livre lorsque je me suis lancée dedans. Je ne suis absolument pas sensible à l'écriture de John Green, je n'avais pas plus aimé que ça "Hantée" de Maureen Johnson et je ne connaissais pas du tout Lauren Myrade. Ca ne partait donc pas très bien et pourtant, ça a été une jolie découverte.

Le bouquin se découpe en trois histoires, écrites donc par trois auteurs différents. Ces trois histoires finissent par s'entrecouper et j'ai trouvé ça très bien fichu. J'ai lu sur de nombreux blogs que la dernière histoire, celle de Lauren Myrade, était la moins réussie et pourtant c'est celle que j'ai préféré. Comme prévu, c'est encore une fois John Green qui m'a le moins plu. Je ne sais pas ce que j'ai avec cet auteur mais ça ne passe vraiment pas. J'ai trouvé son histoire sans grand intêret au final, des jeunes qui veulent se rendre à la "Maison de la gaufre", qui plantent leur voiture dans la neige et qui décident d'y aller finalement à pieds ... passionnant le truc !

Ca n'est pas de la grande littérature mais ça se lit plutôt bien. J'ai bien aimé l'idée de croiser les personnages dans les nouvelles, ça permet d'en savoir un peu plus sur chacun et on se demande qui on va bien découvrir au détour des pages. Ce sont des histoires fraiches (c'est le cas de le dire vu la tempête de neige qui fait rage), pas trop bêbêtes (ce que je craignais) et agréables à lire.

Bref, je ne regrette pas ma découverte même si ce ne sera pas the livre de l'année ...

Lu dans le cadre du Challenge Cold Winter

2/7

coldwinter