1001

Tout d'abord, commençons par les traditionnels voeux de début d'année. Bonheur, santé, amour et tout et tout. Voilà.

Le premier livre chroniqué cette année sera donc un témoignage. Celui de Baptiste Beaulieu, jeune interne d'un service d'urgences. Oui je sais bien que ce n'est pas très festif pour un jour de Nouvel An mais j'ai terminé cet ouvrage avant Noël et il faut bien à un moment ou à un autre que je vous en parle.

Un jeune couple arrive aux urgences. Elle a des douleurs au bas-ventre. L'interne s'interroge sur la possibilité d une grossesse. Elle ne prend pas sa pilule de manière très sérieuse. « Du coup, quand elle l'oublie, c'est moi qui la prends », dit son compagnon. Baptiste Beaulieu est un jeune interne en médecine de vingt-sept ans, en stage dans le sud-ouest de la France. En novembre 2012, il crée le blog « Alors voilà ». Son but : réconcilier les soignants et les soignés en racontant, avec humour et sensibilité, l'incroyable réalité de l'hôpital. Le succès est immédiat et le blog compte, à ce jour, 2 millions de lecteurs. Ce blog est devenu un livre, riche en anecdotes inédites. Voilà le récit au quotidien d'un interne en médecine. Il fait des allers-retours entre son poste aux urgences et les soins palliatifs. Là, pendant sept jours, il décrit à une patiente en stade terminal (dans la Chambre 7), ce qui se passe sous les blouses et dans les couloirs. Pour la garder en vie le temps que son fils, bloqué dans un aéroport, puisse la rejoindre. Se nourrissant de situations vécues par lui ou par ses collègues, chirurgiens ou aides-soignants, Baptiste Beaulieu passe l'hôpital au scanner. Il peint les chefs autoritaires, les infirmières au grand coeur, les internes gaffeurs, les consultations qui s'enchaînent... Par ses histoires drolatiques, poignantes et tragiques, il restitue tout le petit théâtre de la Comédie humaine.

Ca faisait très longtemps que je souhaitais lire ce livre. Je l'ai croisé de nombreuses fois dans les rayons de France Loisirs sans jamais l'acheter, et là j'ai eu l'occasion de pouvoir plonger mon nez dedans ... je n'ai pas résisté longtemps. J'aime bien les témoignages et la vie d'un service des urgences m'a toujours intrigué. J'étais très fan de la série "Urgences" en fait (jusqu'à la mort du Docteur Green dont je ne me suis pas remise) et je ne suis pas dupe, je sais bien que ça ne se passe pas réellement ainsi.

Baptiste Beaulieu nous livre donc son point de vue sur le difficile métier qu'il a choisi d'exercer. Son récit est rempli d'humanité et d'amour de son prochain. C'est à la fois tendre et amusant. Certaines anecdotes font sourire, d'autres font réfléchir et on réalise que les soignants n'ont vraiment pas un métier facile (même si on s'en doute un peu).

On suit le quotidien de plusieurs internes, chacun se spécialisant dans un domaine médical précis, c'est très intéréssant. Surtout que l'auteur a su rendre son texte très vivant, on ne s'ennuie pas une minute et surtout, on ne croule pas sous les situations. Ce n'est pas un catalogue de malades, c'est vraiment une réflexion profonde sur la nature humaine.

Et puis il y a l'histoire de cette dame qui occupe une chambre dans le service des soins palliatifs. Elle est une sorte de fil rouge dans tout le livre, elle est très touchante et elle entretient une relation toute particulière avec notre auteur. Un très joli moment d'émotion.

Un livre sympa qui vous fera passer par de multiples sentiments envers votre prochain ...