oscar

Je n'aime pas trop relire les livres dans lesquels j'ai déjà plongé mon nez. Pour plusieurs raisons : il existe tellement d'ouvrages que je n'ai pas encore lu ou bien même il faut que le récit me plaise vraiment beaucoup, beaucoup pour avoir envie de le lire une nouvelle fois. Il y a parfois des exceptions et c'est le cas pour ce livre d'Eric-Emmanuel Schmitt dont j'adore l'écriture (ce mec n'a rien d'écrit de mauvais je trouve).

Oscar a dix ans et il vit à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. La dame rose, qui le visite et "qui croit au ciel", lui propose, pour qu'il se sente moins seul, d'écrire à Dieu.

Ce court roman nous permet de découvrir le petit Oscar atteint d'un cancer, le lecteur sait que l'enfant est condamné. Ce dernier finit par l'apprendre après que ses amis aient apperçu la voiture de ses parents sur le parking de l'hôpital et qu'Oscar soit allé espionner à la porte du médecin. Oscar reçoit la visite de Mamie Rose, une vieille dame visiteuse d'hôpital.

Comme Oscar sait que ses jours sont comptés, Mamie Rose lui propose d'écrire des lettres à Dieu directement, ainsi chaque jour sera l'équivalent de 10 années. Les lettres du jeune garçon sont plus touchantes les unes que les autres. C'est plutôt drôle à lire, ce sont les mots d'un garçon de 10 ans qui ne croit pas vraiment en Dieu.

Je me souvenais parfaitement bien de la fin, difficile de l'oublier ceci dit. Mais les mots d'Eric-Emmanuel Schmitt ont encore une fois fait mouche et je me suis retrouvée en train de renifler et des larmes dans les yeux lorsque j'ai refermé mon bouquin. C'est une très belle histoire, courte certes, mais ces quelques lettres suffisent amplement pour toucher le lecteur au plus profond de son coeur. Comme on dit, c'est la qualité qui compte et non pas la quantité.

Laissez vous embarquer et venez découvrir la belle histoire d'Oscar et de Mamie Rose l'ancienne catcheuse ...