attentat

Ca commençait à faire très longtemps que je n'avais pas sorti de livre d'Amélie Nothomb. Pourtant, mon challenge est toujours en cours mais j'ai eu d'autres priorités de lecture et voilà ... on avait un peu la sensation que j'avais jeté l'éponge. J'ai choisi cette lecture au hasard parmi les ouvrages que je n'avais pas encore lu (dans le cadre du challenge bien sûr ...).

Laideur et amour, deux thèmes chers à Amélie Nothomb, étroitement imbriqués dans une sorte de conte cruel. " Attentat " met en scène Epiphane Otos, devenu paradoxalement la star d'une agence de top modèles à cause de sa laideur singulière et amoureux d'une jeune comédienne Ethel, émue par sa hideur. L'amour n'est pas le monopole des Apollons, la preuve Epiphanos gagnera les faveurs d'Ethel, pour toujours !

Comme le dit le résumé, dans ce livre nous retrouvons deux des thèmes principaux de l'oeuvre de Nothomb : le beau et le laid et l'amour. Mais, je n'ai pas spécialement accroché. Je l'avais déjà lu lors de sa parution et je n'en gardais presque aucun souvenir ... c'est pour dire ! Cependant, ce qui rattrape le coup c'est la fin ! Elle peut être considérée comme horrible (très Nothombienne à vrai dire) mais je crois que c'est elle qui sauve le livre, qui le rend interéssant au bout du compte.

Car l'histoire d'Epiphane Otos et d'Ethel la très belle ne m'a pas transporté, elle est trop ... comment dire ... étrange. J'ai préféré "Mercure" (que je n'ai pas encore relu pour le moment) qui est sur le même thème ... J'ai aimé les dialogues comme toujours mais le reste est un petite déception. Contente de l'avoir relu mais je pense que je n'y remettrai pas mon nez de sitôt, je préfère relire ceux que j'ai vraiment aimé et il y en a pas mal.

Lu dans le cadre du Challenge Amélie Nothomb ...

17/23

nothomb