beautiful

J'ai très souvent entendu parler de ce bouquin de Jamie McGuire sans avoir jamais vraiment eu l'intention de le lire, je suis un peu repoussée par les romances qui cartonnent en fait. J'ai souvent peur de trouver ça trop gnan-gnan ou trop olé-olé, du mal à trouver un juste milieu en fait. Et puis une lecture commune de ce livre s'est lancée sur livraddict, j'avais ce livre dans ma PAL depuis un moment ... Ca m'a pris sur un coup de tête, je me suis inscrite à la lecture commune !

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui …

Autant le dire tout de suite, contre toute attente, j'ai bien aimé ce livre. Ce ne sera pas un coup de coeur, n'allons pas jusque là, mais c'est un moment lecture que j'ai beaucoup apprécié. Je l'ai même lu en trois soirées ... J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire et à m'y interésser. J'en étais déjà à 40% du livre et je ne savais pas trop quoi en penser. Et puis, je n'ai pas compris par quel phénomène étrange ... je n'ai plus pu lâcher le livre !

Et pourtant, si j'ai du mal à lui trouver des qualités, je l'ai trouvé truffé de défauts. Déjà l'écriture n'est pas du tout soignée. L'auteure ne s'embarasse pas de descriptions, elle blinde le récit de dialogues qui n'apportent pas toujours quelque chose à l'histoire. J'ai même parfois trouvé que les dialogues étaient presque grossiers. Je dois être coincée je ne sais pas, mais ça m'a un peu embêtée.

Et puis alors, bonjour les clichés ! Travis est l'archétype du bad boy. Il a toute la panoplie, il ne lui manque absolument aucun cliché du genre : le crâne rasé, la clope au bec, il conduit une Harley, il est couvert de tatouages, il parle mal, il se tape à peu près tout ce qui porte une jupe et il se bat dans un Cercle qui ressemble plus ou moins à un fight club reservé aux étudiants ... C'est un personnage que j'ai trouvé flippant, il a des réactions de malade mental lorsqu'il s'agit d'Abby, la fille dont il tombe amoureux. Abby, quant à elle, est un peu nunuche. Elle ne sait pas ce qu'elle veut, elle cache des choses et elle se conduit parfois bizarrement (pensez à la fête de Thanksgiving si vous lisez / avez lu le livre). J'ai eu beaucoup de mal à la comprendre parfois.

Et pour finir, il faut également parler des situations qui sont assez régulièrement improbables. La fête de Thanksgiving en fait partie d'ailleurs mais il y en a pas mal d'autres qui ont fini par me lasser. Faut arrêter de nous prendre pour des jambons !

Et pourtant malgré ça, j'ai dévoré le bouquin et j'avais envie de savoir ce qui allait advenir du couple Travis-Abby ! Je ne comprends pas ma réaction face à ce livre qui n'avait pourtant rien pour me séduire autant. Je m'épate moi-même et je ne parviens pas à expliquer cette addiction qui m'a eu par surprise. Pour tout avouer, j'ai enchaîné direct sur la petite nouvelle "Mrs Maddox" qui nous narre la première Saint Valentin de Travis et Abby en tant que "vrai" couple. Ca craint ...

Au final, je ne peux pas vous conseiller de ne pas lire ce livre parce que ce serait illogique. Ce n'est pas de la grande littérature, ce n'est même pas une histoire bien écrite et pourtant ... jetez vous dessus !

Lu dans le cadre du Challenge Au fil des saisons ...

(2/5)

fil des saisons