captive

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant de voir fleurir de très nombreux avis ultra positifs à son propos. Je dois dire que la couverture me fait penser à un truc un peu porno chic, elle ne m'attire pas du tout. Mais comme je suis curieuse, je n'avais pas envie de passer à côté de quelque chose d'a priori formidable. Je n'ai pas voulu acheter la version papier de la chose alors j'ai décidé de l'avoir en version numérique.

La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son "arme" doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera.
La fille qu’il surveille de l’autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proies habituelles. Elle n’est pas consentante, elle n’est pas vendue par son père, elle ne lui a pas été envoyée … Elle sera sa conquête.
Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible ?

J'ai été interloquée par le thème du livre en fait. Je n'ai pas vraiment compris comment un auteur féminin peut avoir eu une telle idée ... fantasme refoulé ? Bref, après avoir passé le premier choc du thème, je me suis lancée dans ma lecture.

Contrairement à ce que j'ai lu de nombreuses fois dans les avis, je n'ai pas trouvé le livre addictif. Alors je mentirai si je disais que je n'avais pas envie de connaître la fin du livre. Non, je souhaitais vraiment savoir ce que cette pauvre fille allait devenir. Car si on se met à la place de cette jeune fille qui n'a absolument rien demandé, cette histoire est un pur cauchemar ! Il va lui arriver des horreurs, elle va vivre des moments très éprouvants et du coup, j'ai trouvé que ça l'avait fait grandir et évoluer en un rien de temps. Au début du bouquin, elle est un peu amorphe (normal en même temps, elle ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive) et elle devient de plus en plus forte au fil des pages.

J'ai aimé que l'auteure nous propose une alternance de point de vue. En effet, un chapitre sur deux nous propose de découvrir l'histoire avec les yeux de Caleb, le ravisseur. Du coup, plutôt que nous amener à détester ce type, le lecteur (enfin la lectrice hein parce que je ne pense pas que ce livre va toucher beaucoup d'hommes ... quoi que) va apprendre à connaître Caleb, va découvrir quelles épreuves il a enduré et du coup, le lecteur va presque s'attacher à lui. Voire même à lui trouver des excuses ou ce genre de choses ... On n'arrive pas à détester Caleb. Dingue non ?

Sinon bah, le style d'écriture est un peu bof bof ... Rien de transcendant, rien de rare ni même d'inoubliable. Bien entendu le bouquin est rempli de scènes pouet pouet que je n'aime toujours pas ! Je les ai lu en biais, au final j'aurai même carrément pu les zapper parce qu'elles n'apportent rien de particulier à l'histoire.

C'est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains car le thème est extrêmement violent et hyper dérangeant. Je pense que ça s'adresse vraiment à un public adulte et averti. Attention donc si vous décidez de vous lancer là dedans ...

Une lecture pas désagréable mais qui est bien loin du coup de coeur !