central park

Jetez moi des pierres, je n'avais encore jamais lu de Guillaume Musso. Oui, ça existe. Pour être même tout à fait honnête, je fuyais cet auteur. Je ne sais pas trop pourquoi, je n'avais pas envie de le lire, il me faisait un peu peur à cause de tout le tapage qui est fait autour de tous les romans du monsieur. J'avais peur d'être déçue, de ne pas aimer. Et puis, j'ai craqué à mon retour de New-York, juste pour retrouver l'atmosphère de Central Park sur les conseils d'une de mes collègues.

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière …
… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.
New York, huit heures du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre.
La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
Impossible ? Et pourtant…
Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence …

Alors au final, ai-je été déçue par Guillaume Musso ? Et bien pas totalement. J'ai beaucoup aimé retrouver le Central Park et la ville de New-York que je venais de quitter quelques heures auparavant (j'ai attaqué ma lecture dans l'avion du retour), ça c'est une certitude. J'ai bien reconnu les lieux, c'était super ! Comme une petite sensation d'être encore sur place ! Rien que pour le décor, ce livre vaut le coup d'être découvert.

J'ai aussi beaucoup aimé la plume de Guillaume Musso, je dois avouer que j'avais peur de la trouver trop "accessible". Je ne veux pas paraître prétentieuse ou quoi, mais je n'avais pas du tout envie de lire un roman de gare, un truc bouclé en quelques heures. Je souhaitais trouver un peu de matière littéraire et j'ai été comblée. L'intrigue est plutôt sympa. Même si j'avais découvert quelques trucs en avance, j'ai apprécié. Il n'y a rien de transcendant mais ça se lit bien, c'est agréable et pas mal mené.

Là où ça m'embête un peu plus, c'est à la fin du livre. J'ai eu un peu de mal avec la conclusion de tout ça que j'ai trouvé bien trop facile et qui m'a fait très fortement penser à un autre bouquin dont je ne donnerai pas le titre dans ce billet pour ne rien dévoiler à personne (c'est un bouquin -et un film- connu donc ...). Ca m'a un peu gâché le plaisir, je m'attendais à je ne sais pas quoi exactement mais en tout cas, je ne m'attendais pas à ça. Donc, bémol alors que tout le reste du livre est chouette.

Mais l'énorme problème que j'ai eu dans ce livre se trouve être Alice, notre héroïne (c'est embêtant n'est ce pas ?). Je l'ai trouvé juste insupportable ! Elle m'a agacé du début à la fin, je lui aurais collé des baffes à longueur de pages ! C'est quoi cette nana qui se la joue madame je sais tout, prétentieuse à souhaits, imbuvable, égoïste à fond et immature. Franchement, je ne connais pas encore les autres personnages féminins de Guillaume Musso mais celle-ci est tête à claques. Beurk !

Ceci étant, ça ne m'empêchera pas de continuer ma découverte car j'ai bien aimé cet auteur. Je croise juste les doigts pour que la prochaine soit moins prénible à suivre ...

Lu dans le cadre du Challenge Back to school ...

(39/95)

backschool