miss pain

Un nouveau livre de Cathy Cassidy à la couverture hyper gourmande, je ne pouvais que me jeter dessus ! Mais j'ai tardé pour le lire, je me le gardais pour un moment doudou et j'ai fini par le trouver ce week-end alors qu'il y avait du brouillard partout à l'extérieur. Je suis donc partie à la découverte de la petite vie de Cannelle Brownie (mais où va-t-elle chercher des noms pareils ?).

A l’école primaire, Cannelle était le bouc émissaire, celle que personne ne voulait avoir comme amie. Alors, à la rentrée de sixième, elle arrive au collège relookée et devient l'amie d'une fille cool. Depuis, elle tient son rôle de fille populaire à la perfection. Mais l’arrivée de Sam, un garçon décalé qui se moque du regard des autres, bouleverse tout. Cannelle craque pour lui, et c’est réciproque, mais sa meilleure amie le déteste. Cannelle réussira-t-elle à assumer ses sentiments, et surtout … à ne plus avoir peur d’être elle-même ?

Encore une fois, j'ai été charmée par la plume de l'auteure qui est très légère mais aussi bien rythmée. Il se passe toujours quelque chose dans la vie de Cannelle et Shannon sa meilleure amie. Alors bien entendu, ce sont les aventures de deux très jeunes adolescentes (elles sont en classe de cinquième) et je dois dire que je ne me sentais pas forcément concernée. Voire même parfois, je leur aurai mis des baffes parce que j'ai suivi tout ça avec mes yeux et mes pensées d'adulte.

C'est un livre très jeunesse, peut-être même encore plus que la série des Filles au chocolat. Mais on s'attache malgré tout à Cannelle et on est de tout coeur avec elle lorsque survient les peines d'amitié (on en a toutes connu à un moment ou à un autre, ce sentiment horrible de perdre sa meilleure amie etc etc, je ne vous fais pas un dessin). Les sujets abordés sont bien choisis et bien traités. Je ne me suis pas ennuyée du tout, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir la vie pas si paisible d'une élève de collège.

Une petite histoire toute mignone qui se dévore en une seule petite journée, le livre n'est pas très épais (250 pages) comme toujours avec l'auteure mais qui nous fait passer un bon moment.

A découvrir si ce n'est pas déjà fait.