vivre

J'étais tombée un peu par hasard sur le résumé de ce livre de Thierry Cohen, je dois dire que j'avais été pas mal interpellée. J'ai eu l'opportunité de trouver le livre au format poche à moindre coût et puis je l'ai un peu oublié ... C'est après avoir lu la chronique enthousiaste de ma copine Virginie que j'ai plongé dans ce livre un peu sur un coup de tête ...

Le 8 mai 2001, jour de ses vingt ans, Jeremy se suicide. Victoria, la femme qu'il aime, l'a rejeté. Le 8 Mai 2002, il se réveille près de Victoria, folle d'amour pour lui. Est-il vraiment mort Jeremy devient alors le spectateur d'une vie qui lui échappe. Une vie étrange, dans laquelle sa personnalité est différente, change, évolue, l'inquiète. Au fil des jours et des réveils, Jeremy va dérouler le fil d'un destin qu'il n'a pas choisi ... le sien.

Ca partait plutôt vraiment bien. Nous faisons la connaissance de Jérémy qui décide de se suicider à  grand renfort de médicaments. Mais surprise, le jeune homme se rate puisqu'il se réveille. Mais plus grande surprise encore, il se retrouve aux côtés de Victoria, la fille pour laquelle il a justement tenté de mettre fin à ses jours. Et là Jérémy ne comprend plus rien ... et le lecteur non plus.

C'était hyper intrigant, Jérémy se réveille à chaque fois à la date de son anniversaire (et donc de son suicide) et à chaque réveil il y a de la nouveauté dans sa vie. Notre héros est totalement paumé, il ne comprend rien et j'avoue que c'est hyper surréaliste. On ne comprend pas grand chose non plus mais on a envie que la vie de Jérémy s'améliore au prochain réveil. Parce que la vie du jeune homme se révèle partir en vrille complétement ! On aimerait vraiment que ça s'arrange parce que, au final, on l'aime plutôt bien ce Jérémy.

J'avais peur de trouver le temps long, j'étais persque sûre qu'on allait assister à un réveil chaque année. Heureusement, l'auteur décide à un moment de nous faire effectuer un bon dans le temps. Tant mieux parce que sinon ça m'aurait sûrement pris la tête. J'ai bien apprécié la plume de Thierry Cohen. C'est facile à lire, une écriture efficace et sans prétention. L'auteur nous propose une reflexion sur le fait que chaque homme est reponsable de la vie qu'il souhaite mener.

Mais le gros bémol de ce livre et qui fait que je n'ai plus apprécié que ça ma lecture, c'est le côté ultra religieux de l'explication fournie par l'auteur. Ca m'a gonflé. Du coup, je n'ai pas retrouvé le dénouement que j'aurai attendu et ça m'a beaucoup gâché mon plaisir de lecture. C'est dommage car c'était vraiment très bien parti.

A découvrir car c'est une histoire tout de même très originale.

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(16/100)

100romans

Lu dans le cadre du Challenge Back to school ...

(70/95)

backschool