cuivre

Ce livre était dans ma wish-list depuis un temps fou mais je ne l'ai jamais croisé dans les rayons de ma librairie ou ma grande surface culturelle habituelles. Alors je l'ai un peu laissé de côté, en plus il n'était pas donné ... Et puis j'ai fini par le voir à la mediathèque, tout beau et estampillé nouveauté alors il a sauté dans mon tote bag !

Paris, 1872. On retrouve dans une ruelle sombre le cadavre atrocement mutilé d'une prostituée, premier d'une longue série de meurtres aux résonances ésotériques. Enquêteur atypique, à l'âme mutilée par son passé et au corps d'obèse, l'inspecteur Ragon n'a pour seule arme contre ces crimes que sa sagacité et sa gargantuesque culture littéraire. À la croisée des feuilletons du XIXe et des séries télévisées modernes, Feuillets de cuivre nous entraîne dans des Mystères de Paris steampunk où le mal le dispute au pervers, avec parfois l'éclaircie d'un esprit bienveillant ... vite terni. Si une bibliothèque est une âme de cuir et de papier, Feuillets de cuivre est sans aucun doute une œuvre d'encre et de sang.

J'ai donc mis du temps avant de me lancer dans cette lecture mais je ne regrette pas de l'avoir fait. Déjà parce que j'ai beaucoup aimé la plume de Fabien Clavel que j'ai trouvé très pointue et très interéssante. Les descriptions sont très bien faites, on s'y croirait. Car l'auteur nous emmène avec lui dans un Paris qui va bientôt basculer dans le XX° siècle, et c'est une période que j'aime beaucoup.

Et puis j'ai beaucoup aimé les personnages, en particulier l'inspecteur Ragon qui est vraiment un type quelconque à vrai dire. Il est rondouillard à l'extrême, ce qui n'est pas l'idéal car on est dans la police, mais il a une culture littéraire hyper impressionnante. Et c'est grâce à cette culture immense qu'il parvient à résoudre les enquêtes qui lui sont proposées. Mention spéciale aussi pour le personnage de l'Anagoste qui est le méchant de l'histoire et qui est juste parfait. Il a tout ce qu'un méchant doit avoir : machiavélique à souhait, il joue littéralement avec les nerfs de notre inspecteur.

Mais surtout, j'ai adoré l'ambiance qui se dégage de ce livre. Nous sommes dans un univers steampunk très bien décrit dans lequel on aimerait bien pouvoir vivre à vrai dire. Les personnages jouent beaucoup avec l'éther et je dois dire que je n'ai pas très bien compris le concept de la chose mais ça m'a emballée à fond !

Pour finir, j'ai aimé la conception du bouquin qui m'a un peu dérouté au début. Les petites nouvelles du début sont là pour nous planter le décor qui va nous mener jusqu'à la véritable histoire du livre. Franchement, c'est une véritable réussite que je vous conseille si vous aimez ces ambiances et les univers rétro-futuristes.

Et en plus, le livre est magnifique !

Lu dans le cadre du Challenge Back to school ...

(82/95)

backschool

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(50/100)

100romans

Lu dans le cadre du Challenge Au fil des pages et des saisons ...

(2/5)

saison