neo gaiens

Ca faisait un moment que j'avais envie de lire la suite de cette série parce que j'avais beaucoup aimé le premier opus. J'ai eu la chance de recevoir cet exemplaire numérique grâce à Jeanne des Editions Laska que je remercie vraiment beaucoup pour cette découverte que je n'aurai clairement pas fait sans elle. J'ai enfin trouvé le temps de me plonger dans cette histoire et de vous en parler.

Clara Martin est une scientifique dans l’âme. Elle rêve de permettre aux Norms de bénéficier d’une aussi bonne santé que les Mods. Du moins, jusqu’à ce qu’elle rencontre un détenu qui fait vaciller toutes ses certitudes. Fils du chef des rebelles, Vince a été étudié comme un rat de laboratoire depuis son plus jeune âge, puis conditionné pour faire de lui l’arme parfaite à l’encontre de ses semblables. À son contact, Clara va découvrir ce qui se cache derrière la propagande de son père et de l’Ordre tout entière …
Entre leur passion interdite et la menace d’un virus capable d’annihiler tous les Mods, ils devront faire ensemble le plus dur des choix : faire une croix sur leur passé pour avoir la chance de gagner un avenir.

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé les Mods et les Norms qui peuplent cette histoire de Florence Gérard, mais je dois bien dire que j'ai eu un peu plus de mal à rentrer dans l'histoire que lorsque j'ai découvert le premier tome. Je pense que j'ai été perturbée par le fait de ne pas avoir retrouvé le personnage de Pimp que j'avais beaucoup aimé.

Cette fois, l'auteure nous propose de suivre Clara qui est une scientifique qui travaille sur le virus Z et qui a une relation particulière avec Vince qu'on a déjà rencontré dans le tome précédent. J'ai trouvé que c'était sympa d'en apprendre un peu plus sur eux et leur relation un peu fleur bleue. Pour une fois, j'ai trouvé que la romance n'était pas lourdingue et qu'elle apportait quelque chose à l'histoire. Elle nous permet de mieux comprendre la psychologie des personnages, de mieux comprendre leur réaction ...

J'aime toujours autant la plume de Florence Gérard qui est vraiment très agréable à lire, je n'ai pas vu le temps (ni les pages !) passer. L'histoire s'étoffe peu à peu et c'est très sympa parce qu'on en découvre un peu plus sur le monde et son passé, le virus en lui-même. Ca rend l'intrigue encore plus épaisse et bien qu'on avance un peu, il reste encore pas mal de questions en suspens ...!

En tout cas, j'ai maintenant très envie de découvrir la suite (et le fin mot de l'histoire en fait) et c'est avec grand plaisir que je me plongerai dans le tome suivant. Merci encore à Jeanne pour cette belle découverte !