enfants francais

C'est le titre de ce livre qui m'a complétement tapé dans l'oeil la première fois que je l'ai croisé dans une allée de la fnac. Je le trouve tellement original et flippant à la fois ! J'ai attendu un peu avant de finir par craquer et repartir avec le livre. Mais, après lecture, je ne comprends pas pourquoi il a été classé dans la catégorie thriller/policier (même les Editions Pocket le proposent comme un thriller) parce que j'ai plutôt trouvé un récit dramatique dans ma lecture  ...

Lisa, jeune prof d'italien, a du mal avec ses élèves. Chahuts, insultes, affrontements, menaces, la tension monte et quelques éléments récalcitrants rendent sa vie littéralement insupportable, à l'intérieur du lycée aussi bien que dehors.
Lisa se sent seule et en danger, encore plus lorsque la seule élève sur qui elle comptait se suicide pour éviter un mariage forcé. Après avoir essuyé jour après jour les insultes les plus grossières et intimes, après avoir été molestée devant ses élèves, la jeune enseignante commence à se forger une carapace implacable. Face aux caïds de sa classe qui la méprisent et la maltraitent, comment la petite prof peut-elle réagir ?

L'auteure nous propose une descente dans l'horreur, nous faisons la rencontre d'une jeune prof d'italien qui enseigne dans une banlieue qui n'est jamais nommée réellement mais qui ressemble à la majorité de celles de la région parisienne. Nous sommes spectateur des difficultés qu'elle rencontre avec des élèves qui sont déjà des caïds (certains font du trafic, une autre se livre à la la prostitution, un autre frappe sa mère ...). J'ai trouvé que c'était d'une noirceur extrême mais hélas, je ne suis pas certaine que Marie Neuser noircisse le trait. Je ne suis pas enseignante mais je crains que certains lycées soient remplis de jeunes dans ce genre là ...

Les pages se tournent, les jours de Lisa dans son lycée défilent et avec eux leur lot d'insultes, de peur et d'incursion dans la vie de la jeune prof. Car, et je n'ai aucune difficultés à le comprendre, ce que Lisa vit au quotidien auprès de ses élèves a des répercussions sur sa vie à elle. Elle est d'ailleurs victime d'un début de burn out. Et puis la tension monte, encore et encore, jusqu'à ce qu'il se passe quelque chose. Bien entendu, je ne vais pas vous dire de quoi il s'agit.

J'ai été heurtée par ma lecture, elle est difficile même si c'est rapidement lu. Le livre est assez fin (160 pages), le récit est extrêmement nerveux et les chapitres sont très courts. C'est lu en deux heures, en tout cas c'est le temps qu'il m'a fallu pour connaitre toute l'histoire de Lisa. Il ne faut pas avoir peur de la vulgarité, Marie Neuser n'épargne rien à son lecteur que ce soit au niveau des insultes et du vocabulaire fleuri des jeunes mais aussi au niveau des faits qui se déroulent. On assiste impuissant à cette montée inexorable de violence.

C'est un livre qui laisse des traces, depuis que je l'ai terminé, il m'est arrivé de penser parfois à Lisa et surtout à toutes les Lisa qui existent vraiment et qui se retrouvent confrontées à de telles situations au quotidien. Ca fait froid dans le dos. Ce livre peut être un terrain de reflexion sur notre système éducatif actuel, sur le renoncement de certains parents ...

A découvrir ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(83/100)

100romans

Lu dans le cadre du Challenge de l'été 2016 ...

(5/30)

Challenge_Ete_2016-250x233