accro

Je suis complétement fan de cette série de Sophie Kinsella ! Je suis aux aguets, je surveille chaque nouvelle sortie et l'année dernière, je me suis jetée sur le tome 7 de la saga quelques jours après sa sortie. Je pensais le lire l'été dernier et je ne sais pas comment j'ai réussi l'exploit de ne pas le lire ! Du coup, je me suis dit que je ne me ferai pas avoir cette année et je l'ai enfin sorti de ma PAL (faut dire aussi que depuis, je suis la joyeuse propriétaire du tome suivant ...!).

Depuis qu'elle s'est installée à Los Angeles avec Luke et Minnie, Becky croit vivre un conte de fées. La Cité des Anges ! Hollywood ! A elle les premières glamour, le shopping sur Rodeo Drive, le job de rêve d'habilleuse de star ! En vérité, Becky s'ennuie un peu. Luke est trop occupé à gérer la carrière de la superstar Sage Seymour, elle n'a été invitée à aucune soirée et pas évident de se faire de nouveaux amis quand on ne connaît que les employées du spa. Heureusement, tout cela va changer : Suze arrive, avec mari et enfants ! A elles la belle vie, Hollywood, les voici ! Sauf qu'au pays des stars, les apparences sont souvent trompeuses et notre incorrigible accro va vite comprendre à ses dépends que derrière les paillettes règne un monde sans pitié. Aveuglée par les sunlights, désireuse de se faire une place dans la A-list, Becky pourrait bien se brûler les ailes, et mettre en danger ce qu'elle a de plus cher : son couple, sa famille, son amitié avec Suze ... A Hollywood plus qu'ailleurs, il n'y a pas de place pour les sentiments.

C'est avec un bonheur non feint que j'ai retrouvé Becky et Luke fraichement installés à Hollywood. C'était très sympa de les découvrir dans un nouveau cadre surtout que Los Angeles est assez connu pour ses boutiques délirantes. Et mettre ensemble Becky et les boutiques, ça peut donner quelque chose de détonnant ! J'attendais donc beaucoup de ce tome mais j'ai été un peu déçue.

En effet, j'ai trouvé ce tome un peu en dessous des autres parce que j'ai eu du mal à reconnaitre Becky, un des personnages littéraires que j'aime le plus ... Certes, elle m'a tout de même bien fait rire parce que c'est toujours autant rocambolesque, il se passe des trucs très amusants, parfois peut-être un peu tiré par les cheveux mais on en a l'habitude dans cette série. C'est aussi ce qui fait que je l'aime autant.

Mais revenons en à Becky puisque c'est elle qui m'a le plus embêté. J'ai eu du mal à la reconnaitre parce qu'elle a des réactions qui ne me semblent pas lui correspondre. Même sa façon d'être m'a déçue, je l'ai trouvé tellement superficielle (oui, encore plus que dans certains tomes je vous assure que c'est possible). Et puis je n'ai pas aimé sa manière de se comporter avec Luke, Suze ou même Minnie. Je l'ai vraiment trouvée tête à claques, tellement obsédée par son hypothétique ascension dans l'industrie du cinéma qu'elle en devient désagréable.

A part ça, c'est un bon moment de détente que l'auteure nous propose. On est sur une fin qui n'en est pas réellement une pour moi et j'ai maintenant hâte de découvrir la suite des aventures américaines de notre héroïne. Je pense que je ne vais pas attendre l'année prochaine pour découvrir ce que Sophie Kinsella nous a concocté pour le tome 8.

Une lecture sympa, toujours très contente de retrouver Becky et les siens mais un tome moins bon que les précédents ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(90/100)

100romans

Lu dans le cadre du Challenge de l'été 2016 ...

(11/30)

Challenge_Ete_2016-250x233