red queen

J'avais une envie folle de lire ce livre aussitôt après l'avoir découvert quelques jours après sa parution. Le résumé me faisait baver alors je me suis jetée sur le livre et je ne l'avais encore pas lu. Pourquoi, je ne sais pas. Sans doute que j'ai fait passer d'autres lectures avant et j'ai perdu le goût de le découvrir de toute urgence. Mais j'ai profité de cet été et d'un voyage en train pour me plonger dedans ...

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Je pense que j'avais placé tellement d'espoir et d'attentes dans ce livre que je ne pouvais qu'être déçue. Je sens que je vais recevoir tomates et autres légumes pourris en pleine tête mais je dois être une des rares personnes à ne pas avoir trouvé ce livre génial.

Plein de choses m'ont manqué pour la compréhension de l'histoire et pour pouvoir me projeter à fond dans ce bien étrange royaume de Norta. D'abord, le truc tout bête mais jamais l'auteure ne prend le temps de nous expliquer pour quelle raison obscure, subitement, une partie de la population se retrouve avec du sang argent dans les veines (ou alors, j'ai rien compris à ce que j'ai lu ...). J'aurai bien aimé comprendre et en savoir plus parce que ça m'a un peu perturbé, ça m'a un peu gâché le plaisir de lecture.

Les pouvoir super balézes des Argents m'ont déçus également car ils n'ont absolument aucune originalité !! C'est du vu, du revu et du réchauffé à fond ! J'avais la sensation de lire un bouquin consacré aux X-Men parfois ! Je sais bien qu'il est difficile de toujours trouver des choses originales, surtout en ce moment où on nous sert des super-héros à foison, mais quand même ! Le nom du pouvoir de manipulation du métal est magnetron ... ça ne vous rappellerai pas quelque chose des fois ??

Dernier point que je n'ai pas aimé, c'est la facilité avec laquelle tous les événements se déroulent. Déjà, c'est très rapide et je pense que l'auteure aurait pu prendre plus de temps pour bien planter son décor et présenter ses personnages car nous sommes dans le premier tome d'une trilogie. Là, tout va quand même bien trop vite. Et puis bon, Mare a tout de même un bol fou !!

Heureusement, l'écriture de Victoria Aveyard est le point positif de tout ça car le livre est très agréable à lire. C'est fluide, ça coule tout seul. C'est un livre simple à lire, pas besoin de prendre son cerveau. Une lecture qui est parfaite sur la plage pour un moment détente mais rien de bien plus.

Car voilà, je n'ai jamais réussi à m'attacher à Mare ni à autre personnage d'ailleurs. Je suis vraiment restée spectatrice, sans jamais trembler ou même vibrer pour aucun d'entre eux. Il pouvait bien leur arriver n'importe quoi, je n'ai jamais rien ressenti de particulier. C'est dommage car je suis partie très enthousiaste dans cette lecture ...

Bref, une lecture très convenue et qui manque cruellement d'intêret ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(101/100)

100romans

Lu dans le cadre du Challenge de l'Eté 2016 ...

(21/30)

Challenge_Ete_2016-250x233