rupture

Un tome 3 ! Je viens de terminer un tome 3 et qui dit tome 3, dit trilogie terminée. Et terminer une série, c'est une super nouvelle (en tout cas, pour moi ça en est une !). J'ai donc décidé de terminer rapidement cette série car je dois bien avouer que j'étais hyper curieuse de connaitre le fin mot de tout ça. En plus, comme je ne l'ai pas laissé traîner, les souvenirs que j'avais des premiers opus étaient encore bien frais et c'est quand même bien agréable !

Le vingtième anniversaire de Rhine approche... l'âge de sa mort annoncée. Après avoir enduré les pires tortures de la part de Vaughn, son geôlier, la jeune fille trouve un allié inattendu en la personne de son oncle par alliance. Elle se réfugie chez lui, avec la complicité de Cecily, sa soeur-épouse, et de Linden, son mari. Mais, alors que Rhine n'aspire qu'à trouver la paix, un secret de famille que ses parents n'ont jamais eu l'occasion de lui révéler explose, bousculant le peu de certitudes qui lui restait.
Les implications de cette découverte remettent en cause l'avenir même de l'humanité ...

J'étais très contente de me replonger dans l'univers de ce Dernier Jardin. Dans les tomes précédents, j'avais eu beaucoup d'affection et d'attachement pour Rhine, l'héroïne de notre histoire, et c'était un vrai plaisir de la retrouver. Surtout que l'action s'accélère vraiment dans ce dernier tome.

L'auteure n'attend pas et nous replonge dans l'action sans faire aucun rappel de ce qui a eu lieu avant (d'où la bonne idée de ne pas avoir attendu longtemps entre les tomes). C'est trépident et on tremble assez régulièrement pour Rhine, Cécily ou encore Linden et Gabriel. On retrouve tous les personnages qui nous ont enchanté précédemment. Il leur arrive des tas de péripéties, l'auteure ne leur épargne rien. Et ça, j'aime ! Elle ne fait de cadeau à personne et ça rend tout ça bien plus crédible.

J'ai beaucoup aimé cet ultime tome car on a enfin la réponse à la totalité des questions qu'on se pose tout au long de l'histoire. Lauren DeStefano n'a rien oublié et elle gratifie le lecteur d'un tour complet des questions restées en suspens et rien que pour ça, je la remercie du fond du coeur.

Certains passages concernant l'univers médical et celui de la génétique peuvent paraitre ennuyeux ou peuvent même faire peur de prime abord mais il ne faut surtout pas car l'auteure parvient à synthétiser les informations et à les rendre digestes pour n'importe lequel d'entre nous. Moi qui suis une quiche dès qu'on me parle un peu scientifique, j'ai tout compris ! L'écriture de l'auteure d'ailleurs est toujours aussi belle, aussi poétique et aussi prenante. On ne peut pas lâcher le bouquin une fois qu'on est dedans.

J'ai aimé la fin, la conclusion de tout ça qui correspond plus ou moins à celle que j'avais envie de lire. Bien entendu, j'aurai aimé que certains événements ne se produisent pas mais je peux comprendre les choix de l'auteure et je les accepte. Je trouve que tout est bien imbriqué et que la trilogie est parfaitement menée. C'est une réussite.

Quart d'heure futilité, c'est la couverture que j'aime le moins. Je n'aime pas spécialement ce vert que je trouve limite criard. Mais il n'empêche que le contenu est plus que savoureux.

N'hésitez pas à découvrir l'univers particulier du Dernier Jardin, c'est envoûtant ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(104/100)

100romans

Lu dans le cadre du Challenge de l'Eté 2016 ...

(24/30)

Challenge_Ete_2016-250x233