mesange ogresse

J'ai eu envie de découvrir ce bouquin dès que j'en ai lu le résumé. J'ai eu la chance de pouvoir le lire grâce à Netgalley et les Editions Plon, je les remercie bien chaleureusement de m'avoir donné cette opportunité parce que je suis passée vraiment à deux doigts du coup de coeur ...

Une enquête romanesque au plus près de l'énigmatique épouse de Michel Fourniret pour tenter de cerner les terreurs de notre société à travers l'une des affaires les plus retentissantes de ces dernières années.
"Ce que je vais vous raconter ne s'invente pas."
22 juin 2004. Après un an d'interrogatoires, Monique Fourniret révèle une partie du parcours criminel de son mari, "l'Ogre des Ardennes". Il sera condamné à la perpétuité. Celle que Michel Fourniret surnomme sa "mésange" reste un mystère : victime ou complice ? Instrument ou inspiratrice ? Mésange ou ogresse ?
Quoi de plus incompréhensible que le Mal quand il revêt des apparences humaines ?
En sondant les abysses psychiques de Monique Fourniret, en faisant résonner sa voix, jusqu'au tréfonds de la folie, dans un face à face tendu avec les enquêteurs qui la traquent, ce roman plonge au cœur du mal pour arriver, par la fiction et la littérature, au plus près de la glaçante vérité.

Alors, parler de coup de coeur pour un livre comme celui-ci ça peut paraître un peu déplacé. Le sujet est délicat et sans doute un peu dérageant. Et pourtant, j'ai adoré ma lecture. Je me suis totalement imergé dans ce monde que j'ai trouvé très sordide. J'y reviens un peu plus tard. J'ai apprécié ce livre parce que ce n'est pas un témoignage, ni un essai. L'auteur a pris le parti de nous raconter l'histoire comme dans un roman policier tout en partant de faits réels. C'est une super idée !

J'ai été extrêmement troublée pendant toute ma lecture. Je n'ai pas réussi à comprendre comment Monique Fourniret fonctionne. Je lui aurai collé des claques à longueur de pages. J'ai aimé que Harold Cobert ne juge pas les faits ni ses personnages, il se contente de nous faire part de ce qui se passe dans les faits et dans la tête de Monique Fourniret plus particulièrement. Je n'avais pas vraiment suivi l'affaire à l'époque, même si bien entendu je m'en souviens bien ... difficile d'oublier un tel couple de monstres ! J'ai donc (re)découvert un peu tout ça et j'ai eu les poils de la nuque qui se sont dressés pendant ma lecture. Inutile de préciser que depuis, j'ai fait pas mal de recherches sur le net.

J'ai été glacée et fascinée par les nombreuses auditions de Monique Fourniret, les policiers patinent pour la faire parler. C'est hyper interessant de se rendre compte du travail fourni pour enfin obtenir quelques aveux. Et quels aveux !! J'ai été scotchée et horrifiée. Attention, je n'ai jamais perdu de vue le fait qu'il s'agit d'un roman. C'est ultra bien écrit, c'est haletant. Ca se dévore littéralement.

Je suis ravie de cette découverte, une véritable baffe qui fait froid dans le dos !

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(111/100)

100romans