territoires

C'est drôle mais en écrivant le titre du billet, je me rends compte que j'avais déjà lu le premier tome de la série Victor Coste d'Olivier Norek dans le cadre d'une lecture commune. Décidement, on ne change pas une équipe qui gagne ! Comme j'avais vraiment beaucoup aimé le premier bouquin, j'avais très envie de découvrir la suite des aventures de Victor et ses collaborateurs. J'ai donc sauté sur l'occasion de la lecture commune pour me plonger au coeur d'une cité du 93 sans attendre.

Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste et de son équipe, le calme semble être revenu au sein du SDPJ 93. Pas pour longtemps, hélas ! L'exécution sommaire de trois jeunes caïds va les entraîner sur des pistes inimaginables. Des pains de cocaïne planqués chez des retraités, un chef de bande psychopathe d'à peine treize ans, des milices occultes recrutées dans des clubs de boxe financés par la municipalité, un adjoint au maire découvert mort chez lui, torturé ...
et Coste se retrouve face à une armée de voyous impitoyables, capables de provoquer une véritable révolution. Mais qui sont les responsables de ce carnage qui, bientôt, mettra la ville à feu et à sang ?

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai trouvé ce deuxième tome encore meilleur que le premier. J'avais beaucoup aimé "Code 93" mais j'avais trouvé qu'il manquait un je-ne-sais-quoi pour le rendre encore plus savoureux. Là, avec "Territoires", j'ai trouvé mon compte d'émotions. L'intrigue est hyper bien ficelée et les personnages prennent une épaisseur que je n'attendais pas et que j'ai adoré.

Olivier Norek nous embarque dans une ville (fictive pour le coup) de la banlieue parisienne mise à feu et à sang. Tous les soirs, la cité se retrouve en proie à des émeutes bien flippantes. J'ai été totalement embarquée dans l'histoire que j'ai trouvé extrêmement riche. En effet, on y retrouve un mélange de policier bien entendu mais aussi de magouilles politiques interéssantes et de trafic de drogue. Mais ce qui fait froid dans le dos, c'est qu'on se dit que tous les évenements décrits dans le livre pourraient malheureusement être réels.

Je me suis laissée trimballer, je n'ai rien vu venir et je ne suis pas parvenue à démasquer le cerveau de tout ça. Et j'ai vibré tout au long de ma lecture, j'ai crains pour certains personnages, je me suis offusquée face à des passages que j'ai trouvé abominables (non mais c'est quoi le problème de l'auteur avec les chats ? parce que là, c'est pas possible). Et j'ai beaucoup aimé le fait que l'auteur nous propose enfin de mieux connaitre les personnages auxquels je me suis attachée au fil des pages. J'aime toujours autant Victor Coste même si parfois, on a envie de lui tirer des claques.

J'apprécie beaucoup la plume de l'auteur, elle est incisive et bien vue. On sent encore une fois la patte du vrai flic et c'est vraiment très chouette. Je ne me suis pas ennuyée un seul moment, c'est un livre que j'ai dévoré et j'ai maintenant hâte de découvrir la suite des aventures du groupe Coste.

C'est vif, c'est rythmé, c'est puissant et surtout perturbant ...

Lu dans le Challenge des 100 romans ...

(151/100)

100romans