brooklyn

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant d'en lire des avis assez différents. Certaines personnes semblaient adorer et d'autres disaient que c'était un bouquin très ennuyeux. J'avais donc très envie de me faire ma propre opinion. J'ai donc profité d'une lecture commune pour me plonger enfin dans cette histoire que j'avais envie de découvrir mais dans laquelle je ne parvenais pas à me plonger seule ...

Enniscorthy, sud-est de l’Irlande, années 1950. Comme de nombreux jeunes de sa génération, Eilis Lacey, diplôme de comptabilité en poche, ne parvient pas à trouver du travail. Par l’entremise d’un prêtre, sa sœur Rose obtient pour elle un emploi aux États-Unis. En poussant sa jeune sœur à partir, Rose se sacrifie : elle sera seule désormais pour s’occuper de leur mère veuve et aura peu de chance de se marier. Terrorisée à l’idée de quitter le cocon familial, mais contrainte de se plier à la décision de Rose, Eilis quitte l’Irlande. À Brooklyn, elle loue une chambre dans une pension de famille irlandaise et commence son existence américaine sous la surveillance insistante de la logeuse et des autres locataires.

C'est une bien jolie découverte que j'ai fait en me lançant dans cette lecture. Je regrette même de ne pas l'avoir lu plus tôt. Nous découvrons la vie assez monotone de Eilis qui vit dans une petite ville irlandaise. J'avoue que j'ai eu un peu de mal avec ce personnage (qui est pourtant le personnage principal de notre histoire) que j'ai trouvé bien fade. Elle m'a un peu agacée parce qu'elle est très molle, elle semble subir les événements et ne prendre jamais aucune décision.

Et pourtant, j'ai adoré la suivre dans ces pérégrinations qui la mènent de son Irlande natale à un New York que je n'ai pas forcément reconnu. Mais j'ai beaucoup aimé découvrir cette Amérique des années 50 et surtout le quartier de Brooklyn où j'aime tant me promener. C'est une vie simple dans laquelle il ne se passe pas grand chose finalement, une vie faite de petits plaisirs tous bêtes dans laquelle on se sent bien.

La plume de l'auteur est très sympa, elle aussi est simple et pourtant, je n'ai pas vu les pages se tourner. Je me suis laissée embarquer auprès d'Eilis et ses amis. J'ai ri, j'ai pleuré et j'ai tremblé avec elle. C'est une jolie tranche de vie qui nous est proposé. Je vais essayer de me procurer le film car j'aimerai bien voir comment ce livre a été adapté au cinéma.

Un agréable moment que je vous invite à découvrir à votre tour ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(162/100)

100romans