les romanov

Je me souviens que j'avais adoré mes cours d'histoire sur Nicolas II lorsque j'étais au collége. Je ne m'en rappelle plus très bien mais j'en garde un super souvenir. Alors, lorsque j'ai apperçu ce bouquin de Simon Sebag Montefiore, je me suis dit que c'était le moyen idéal de me remettre tout ça en tête. Grâce à Netgalley et aux Editions Calmann-Lévy que je remercie très fort, j'ai pu me plonger dans une immense fresque historique.

Voici l’histoire de la dynastie des Romanov, avec ses tsars et tsarines, personnages tonitruants, autocrates-nés touchés par le génie ou la folie.
Cette captivante épopée, foisonnante d’anecdotes, raconte comment les Romanov ont construit leur empire de manière impitoyable, au gré de conspirations, de rivalités familiales et d’extravagances sexuelles. De Pierre le Grand, fêtard despotique, bâtisseur de l’autocratie russe qui exigeait l’ivresse permanente de sa cour, à Nicolas II, dernier empereur de Russie au destin tragique, dépeint comme un tsar réactionnaire et médiocre ayant précipité la chute de l’Empire, en passant par Catherine II, la plus grande des tsarines, qui multiplia les amants, ce livre dévoile leur monde secret et leur destinée hors du commun.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ce n'est pas une lecture que je vais conseiller à tout le monde. Jeunes lecteurs ou lecteurs occasionnels, passez votre chemin car l'auteur nous propose là un livre fort interéssant mais aussi très ardu. Je l'ai traîné de nombreux jours et j'avais parfois la sensation de ne pas avancer dans ma lecture.

C'est hyper interessant et très bien documenté. On se retrouve plongé dans la Russie impériale à partir de 1613, date de l'accession au trône du premier de la dynastie Romanov. Je ne connaissais pas très bien les tous premiers tsars et j'ai découvert, avec passion je dois dire, l'histoire d'Ivan le Terrible. Moi qui était persuadée qu'il n'était qu'une légende (on est bête parfois), je n'ai pas été déçue.

J'ai parfois eu la sensation de rentrer dans l'intimité des souverains et c'était très agréable. L'auteur mélange l'intime, le politique et l'anecdotique avec brio. C'est très réussi. Mais le livre foisonne de détails historiques et de noms compliqués (je vous rappelle qu'on est en Russie et je ne suis pas très familière avec leurs noms), j'ai eu du mal à avancer aussi rapidement que je l'aurai voulu parce que parfois, j'étais un peu perdue dans tous ces personnages qui émaillent le récit de leur présence.

J'attendais avec une grande impatience les chapitres concernant Nicolas II et sa famille et ils m'ont beaucoup plu. J'ai vraiment trouvé ce que j'étais venue chercher. J'étais ravie d'en apprendre un peu plus sur ce personnage emblématique et mystérieux qu'est Raspoutine ainsi que sur la fin horrible de cette famille. J'étais retournée lorsque j'ai lu le massacre perpétré contre la famille du tsar. Quelle barbarie !!

L'auteur nous propose également une galerie de photos, c'est une super idée car ça permet en plus de bien visualiser les personnages historiques qu'on ne connait pas toujours physiquement. Je me suis régalée à les découvrir et à me rendre compte qu'ils ne ressemblent pas forcément à ce que j'avais imaginé.

En bref, un livre hyper documenté à mettre entre des mains expertes ou passionnées ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans 2016 ...

(163/100)

100romans