john lennon

J'ai été très intriguée par le titre de ce livre et aussi par la couverture que je trouve très réussie. J'ai été bercée par les Beatles puisque ma mère les aime beaucoup. Du coup, lorsque je tombe sur quelque chose qui a un rapport plus ou moins lointain avec eux, je ne peux pas m'empêcher de jeter un oeil. Je remercie grandement les éditions Presses de la Cité pour m'avoir permis de découvrir cette histoire via la plateforme Netgalley.

À quarante ans, Karl Bender, ancien rockeur, a le sentiment d’avoir vécu ses meilleures années. Il mène une vie monotone dans son bar à Chicago jusqu’au jour où, à la recherche de ses vieilles rangers, il découvre dans son armoire un portail temporel que son pote Wayne, informaticien surdoué et fan de rock, parvient très vite à contrôler. Une véritable aubaine pour ces deux copains qui peuvent retrouver leur jeunesse en remontant le temps et assister aux concerts les plus mythiques. Mais Wayne ne veut pas s’arrêter là. Il décide d’empêcher l’assassinat de John Lennon, le 8 décembre 1980. Par erreur, Karl l’envoie en l’an ... 980. Pour ramener son ami, il demande de l’aide à Lena, une astrophysicienne punk qui en profite pour revisiter certains épisodes de son enfance. Mais à trop vouloir modifier le passé, ne risquent-ils pas de réécrire le futur ?

Je me suis donc plongé dans ce livre en étant persuadée que j'allais rencontrer le plus célèbre et mythique des Beatles. Et bien, j'ai été déçue car le sauvetage de John Lennon n'est que le prétexte pour toute une série de voyages dans le temps. Dire que j'ai été déçue est quand même un brin exagéré car, bien au contraire, j'ai aimé ma lecture. C'est un livre que je pourrai qualifier de feel good car on sourit en suivant les aventures rocambolesques de Karl et Lena.

Tout commence avec un trou de ver qui permet de voyager dans le passé comme dans le futur. Forcément, on me parle de voyage temporel, je ne pouvais qu'aimer ! Si je n'ai pas très bien compris la théorie du trou de ver et la théorie des cordes, je me suis laissée embarquer sans problème et j'ai même réfléchi aux concerts que j'aurai aimé voir (Queen, Nirvana, David Bowie ...). Sous ses airs un peu farfelu, ce récit amène son lecteur à se poser des questions sur la société actuelle et ses travers (avec l'expérience de Wayne en 980 par exemple), sur la possibilité de changer sa vie et celle des autres mais aussi sur l'amour entre amis, entre un homme et une femme ...

Les personnages sont attachants, j'ai été très touchée par Lena qui est à fleur de peau et qui fera tout pour modifier certains moments de son passé. Quelles conséquences ces changements auront-ils ? Quel impact sur elle et son entourage ? J'ai aimé le fait que les personnages soient bien travaillés, ils sont en nuances et c'est agréable. Et puis, la plume de Mo Daviau est super plaisante. Tout est fluide, ça coule vraiment tout naturellement.

Je pensais rire avec ce livre et bien, même si ça a été le cas, je me suis aussi retrouvée parfois nostalgique car certains passages sont assez poignants. Je me suis interrogé sur la réaction que j'aurai si j'avais moi aussi la possibilité d'utiliser un passage temporel et je crois que certaines réponses trouvées au fond de moi m'ont parfois attristé, parfois effrayé ... Globalement, ce bouquin est une bien jolie réflexion sur la vie ...

Un récit original qui vous fera passer par différents émotions ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(22/100)

100romans