dolfi

J'avais ce livre dans ma PAL depuis des années, je n'exagère pas du tout. Il me faisait très envie et puis au fil du temps, je n'ai plus été autant attirée par cette histoire ce qui explique que j'ai eu du mal à le sortir ... Heureusement, un challenge sur Livraddict m'a forcé à le lire. Je peux dire maintenant que j'en suis débarassée parce que ma lecture n'aura pas été aussi plaisante que je l'aurai aimé ...

Paris, 2060. Après le clonage des êtres vivants, la loi autorise celui des personnes mortes depuis au moins soixante-dix ans. Et si l'un des clones d'Adolf Hitler avait été gagné à la tombola, par un gamin et son père, spécialiste de l'Histoire du XXe siècle ? Et si ce Dolfi paisible s'était échappé ? Et si le passé revenait ? Et si un homme seul pouvait empêcher le pire ?

J'aime beaucoup la science-fiction lorsqu'elle est bien developpée, je suis fan de Philip K. Dick par exemple parce qu'il embarque toujours son lecteur dans des univers de folie. J'attendais donc beaucoup de cette histoire de clones parce que c'est un thème qui m'intrigue autant qu'il me fait peur. Surtout que là, l'auteur nous propose quand même le clone d'un des pires monstres de l'Histoire contemporaine. Mais après tout pourquoi pas ? Que se passerait-il si une série d'Adolf Hitler était produite et mise sur le marché. Des Adolf qui n'auraient que l'aspect du dictateur, rien d'autre ...

Malheureusement, si le début du livre a su me plaire, j'ai eu beaucoup de mal avec le reste. L'histoire s'essouffle assez rapidement, la vie quotidienne en compagnie de deux clones ça va bien sur quelques pages mais ensuite on s'ennuie un peu. Et puis hop, un événement fait repartir un peu tout ça jusqu'au dernier tiers du récit auquel je n'ai absolument pas adhéré. Bien trop farfelu pour moi, ce dernier passage dans une Germania un peu revisistée m'a juste gonflé à fond ! J'ai eu la sensation que c'était l'occasion pour François Saintonge de nous montrer toute son érudition au sujet de la Deuxième Guerre. C'est long, c'est ronflant, c'est chiant !

Si toute une partie du récit a tout de même réussi à me convaincre, je n'ai pas aimé ma lecture. L'auteur se gargarise de mots et de tournures de phrases hyper recherchés et compliqués. Au final, il perd son lecteur. La lecture n'est absolument pas fluide et malgré la petite taille de l'ouvrage (310 pages au format poche), c'était très long à lire. En plus, les personnages "non clones" ne sont pas travaillés, je n'ai rien ressenti à leur endroit, je suis restée simple spectatrice tout du long. Je suis déçue. La seule qui aura réussi à m'émouvoir un peu est la Marilyn de Basompierre qui semble ressentir des choses alors qu'elle n'est pas réellement humaine. Mais ce seul argument n'est pas suffisant pour m'avoir fait apprécier ce livre.

Une déception pour moi, je devais sans doute en attendre beaucoup trop.

Sorti de ma PAL par Emeline DZ ...

ChoisirlaprochainelecturedesaPAL

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(36/100)

100romans