si j'avais su

C'est le titre de ce livre qui a éveillé ma curiosité. Il est tout en longueur et je le trouve assez poétique. Le résumé me parlait aussi et j'ai eu la chance de pouvoir découvrir le livre via la plateforme Netgalley. Je remercie donc très fort les Editions Nil, la maison d'édition pour m'avoir permis de bouquiner ce roman. Je tenais aussi à m'excuser pour le retard que j'ai pris pour la rédaction et la publication de mon billet ...

Depuis sa rue de Comanche Street, à Long Island, Katie Hanson fait partie de cette jeunesse qui regarde de loin le rêve américain. Alors qu’en 1972 commence son dix-huitième été, que les soirées rallongent, que les rues et la plage s’animent, elle a le sentiment que sa vie reste en suspens. Ses pensées sont ailleurs, tournées vers sa mère qui l’a abandonnée, et vers Luke qu’elle aime secrètement et qui revient, transformé, de deux ans au Vietnam. Entre les confidences de ses meilleures amies et les soirées au bar de l’hôtel Starlight ou le jukebox entonne les classiques de l’époque, il y a pourtant de quoi la divertir. Mitch, vétéran à la jambe de bois qui noie son traumatisme dans l’alcool, y a élu domicile. Tous deux se lient d’amitié.

Ce livre, j'avais donc très envie de le lire et manque de bol, je n'ai pas eu le coup de coeur attendu. J'ai bien aimé ma lecture mais je ne suis pas réellement rentré dans l'histoire. Je suis restée très spectatrice de tous les événements qui nous sont relatés dans le bouquin. Je pense que ça vient surtout du fait que je n'ai pas ressenti beaucoup d'attachement pour Katie, notre héroïne. Je n'avais pas spécialement envie de savoir ce qui allait lui arriver ni comment sa vie allait évoluer.

Ca vient peut-être de l'écriture de l'auteure qui n'aura pas su me convaincre, je l'ai trouvé un peu trop plate et linéaire. A vrai dire, je me suis un peu ennuyée par moment. Certains passages sont longs, il ne se passe pas grand chose et ça a un peu entamé mon enthousiasme. Et c'est bien dommage parce que j'aime beaucoup les histoires qui se passent aux Etats-Unis à cette période un peu troublée de la guerre du Vietnam.

Je n'aurai pas grand chose à ajouter malheureusement, j'ai terminé ce livre il y a quelques temps maintenant et je me rends compte que je n'en ai pas gardé grand chose. Sur le coup, il passe bien mais manifestement il s'oublie presque aussitôt.

A découvrir si il passe entre vos mains mais il ne mérite pas qu'on s'y attarde bien plus ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(39/100)

100romans