tearling

J'avais entendu beaucoup parler de ce livre lors de sa sortie, il m'avait intrigué mais comme ça fait longtemps que je ne lis pas de fantasy, je n'étais pas certaine d'avoir envie de le découvrir. Et puis, j'ai eu la chance de pouvoir me procurer le livre à un prix défiant toute concurrence (merci l'occasion !) alors il a rejoint ma PAL. J'ai profité d'une lecture commune pour me plonger dans l'univers imaginé par Erika Johansen !

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l'escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.
Kelsea ne s'est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu'elle découvre vont la pousser à commettre un acte d'une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.
La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer ...

Alors, je ne vais pas faire durer le suspense ... j'ai adoré ma lecture ! Ca ne partait pourtant pas très bien. Comme je l'ai dit juste au-dessus, je ne lis plus beaucoup de fantasy et encore une fois, j'ai eu du mal à me plonger dans le livre. C'est pour cette raison que j'ai un peu abandonné ce genre littéraire, j'ai souvent du mal à me "mettre en train". Mais après avoir un peu bataillé (pas tant que ça au final), je me suis laissée emporter et j'ai eu un coup de coeur pour ce livre.

J'ai déjà succombé à l'univers du Tearling, c'est un univers riche et travaillé. On a la sensation que l'auteure a vraiment pensé à tout. Les éléments sont tous cohérents, le lecteur ne se sent absolument pas perdu. J'ai été très à l'aise au final dans le Tearling et les provinces qui l'environnent. J'ai vécu le livre avec autant d'intensité que Kelsea.

Puisqu'on parle de Kelsea, c'est une héroïne que j'ai tout simplement adoré. Elle m'a fait penser un peu à Eliza de "La fille de braises et de ronces", j'ai trouvé des similitudes entre elles parce qu'elles démarrent l'histoire en étant un peu dans leur coin, pas très jolies et au fil des pages, on assiste à leur métamorphose. Et ça, j'adore vraiment ! J'aime voir les personnages évoluer, je trouve ça très intéréssant. Et là, j'ai été servie car, si Kelsea est un peu naïve et renfermée au début du livre, elle se transforme en une reine accomplie.

C'est hyper bien écrit, addictif en diable. J'avais du mal à poser mon bouquin tellement je mourrais d'envie d'en apprendre plus. L'histoire est très rythmée, il n'y a pas de temps mort et le lecteur est tenu en haleine tout du long. C'est super bien foutu, on se laisse avoir avec certains rebondissements et autres retournements de situation. Maintenant, j'ai hâte de découvrir la suite de cette aventure. J'espère qu'elle sera rapidement disponible en français parce que j'ai la flemme de lire en anglais.

En bref ? Foncez !!

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(40/100)

100romans