folie

De temps en temps, j'aime bien lire de la littérature jeunesse. De la vraie jeunesse, de l'estampillée comme telle parce que je trouve que ça a un côté rafraichissant. Mais ces derniers temps, j'ai un peu de mal à trouver de la jeunesse de qualité. Alors, je reste à l'affût du moindre bouquin qui pourrait me plaire. Quand j'ai découvert cette série de petits livres, j'étais très contente. Surtout que j'ai pu découvrir le premier tome grâce à la plateforme Netgalley et aux Editions Hachette que je remercie.

Comment ça : plus de bonbons à la fraise ? Mais j’en ai besoin pour mon contrôle de maths, c’est mon sortilège de fée ! Et puis, qui est ce garçon qui a volé le dernier paquet à la supérette et qui s’est moqué de moi ? Mounia a douze ans, deux meilleures amies et une passion pour la coiffure. Quand on rêve de mettre un peu de magie dans la vie au collège, peut-on aider tout le monde et même rencontrer le prince charmant ?

Je partais donc hyper enthousiaste à l'idée de passer un bon petit moment avec ce livre. J'en ressors mitigée et je commence à me demander si je n'aurai pas enfin atteint l'âge limite pour lire des petites amourettes de toute jeune fille. Nous faisons la connaissance de Mounia qui est une jeune adolescente mais qui se retrouve empêtrée dans une histoire de coeur comme si elle était plus âgée.

Alors attention, ça ne va pas guère plus loin qu'un petit flirt très peu poussé, heureusement ! Mais quelque part, j'ai eu du mal à trouver crédible qu'une gamine de sixième puisse avoir de tels soucis de coeur. Je suis peut-être une vieille réactionnaire un peu coincée qui n'est plus très au fait des agissements des adolescentes. Mais du coup, ça m'a un peu perturbée dans ma lecture.

C'est plutôt bien écrit, dans un langage simple totalement adapté au public que le livre vise. De ce côté là, c'est vraiment très réussi. Les personnages sont très sympa et je pense que la moindre petite jeune fille pourra sans problèmes s'identifier et s'attacher à l'une ou l'autre des copines. C'est une histoire assez mignone et légère à lire mais clairement, je ne fais plus partie du public ... Après, c'est un roman qui fait à peine une centaine de pages dans son format papier alors ce n'est pas non plus un supplice ...

Par contre, j'ai un peu plus de mal avec la couverture (oui, c'est totalement futile je sais) qui me fait bien trop penser à celles de la saga des "Filles en chocolat" que j'adore (et pourtant là encore, je suis bien loin d'avoir l'âge des petites héroïnes ... allez comprendre !)

Un roman mignon à conseiller aux plus jeunes ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(47/100)

100romans