audrey

Ce n'est plus un secret, j'aime beaucoup Sophie Kinsella. Du coup, lorsque j'ai appris qu'elle publiait un roman destinée aux jeunes filles, j'avais très envie de voir ce que ça pouvait donner. Mais ça, c'était l'année dernière lorsque le bouquin a été publié. Je me suis jetée sur le livre et, comme la plupart du temps, je l'ai laissé de côté. Je l'ai enfin lu grâce à un challenge de lecture.

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c'était avant.
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
d'un oeil nouveau : celui de la caméra.
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde ...

C'est donc avec avidité et beaucoup de curiosité que je me suis lancée dans cette lecture. J'ai tout de suite eu une tendresse particulière pour Audrey qui est une jeune fille extrêmement mal dans sa peau. Tout le long du livre, on ne sait pas exactement ce qui lui est arrivé même si il est quand même plutôt facile de le deviner.

Très bizarrement, je n'ai pas vraiment retrouvé la plume de Sophie Kinsella. Peut-être parce qu'elle a changé de cible avec ce livre là. Mais je n'ai pas été déçue du tout et j'ai même beaucoup apprécié ma lecture. En plus, même si ce livre s'adresse plutôt à un public jeune, il peut être lu par n'importe qui.

Les personnages sont tous haut en couleur, exactement comme l'auteure sait le faire. Petit bémol par contre en ce qui concerne la mère d'Audrey que j'ai trouvé bien trop excessive pour être totalement crédible. Mais au fil des pages, j'ai fini par l'apprécier elle aussi. C'est aussi une critique sympathique de notre société actuelle avec la thématique des jeux videos et autres technologies envahissantes que nos jeunes aiment tant ...

Après, il n'y a rien de super original. On voit arriver la fin à des kilomètres mais pourtant, on se régale. Je n'ai pas vu passer les pages et j'avais hâte de savoir comment Audrey allait pouvoir se sortir de sa situation embarassante. Je suis vraiment contente d'avoir pu découvrir Sophie Kinsella dans ce registre et j'espère qu'elle pourra nous proposer un nouveau titre dans cette même veine très rapidement.

C'était une belle lecture ! N'hésitez pas !

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(50/100)

100romans

Lu dans le cadre du Challenge Au fil des pages et des saisons ...

(3/5)

saison