la faucheuse

J'avais repéré (et acheté !) ce livre dès sa parution en France. Je ne l'avais pas lu tout de suite parce que j'avais eu peur de tout l'engouement qu'il avait suscité, quand un livre fait grand bruit, je flippe un peu. Alors j'ai attendu et j'ai profité d'une lecture commune pour enfin découvrir cette histoire et je dois dire que je ne suis pas du tout déçue par cette découverte.

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

Wah quelle découverte ! Pour une fois, je n'ai pas l'impression d'être à côté de la plaque ! Souvent, lorsqu'un bouquin fait l'unanimité, je suis la seule à ne pas l'aimer. C'est la raison pour laquelle j'avais un peu la pétoche de me lancer. Mais là, ça l'a fait à 1000% et j'ai dévoré mon livre, littéralement. Pourtant, les toutes premières pages ne m'ont pas accroché plus que ça. J'étais un peu réticente, peut-être un peu trop spectatrice de l'histoire qui se déroulait sous mes yeux.

Et puis à un moment, le déclic et là je n'ai plus pu lâcher mon bouquin ! Je me suis plus attachée à Cira qu'à Rowan. Ce sont nos deux héros, les deux apprentis faucheurs qui se retrouvent sous l'aile de Maître Faraday. J'ai beaucoup aimé toute la mythologie mise en place par l'auteur, j'ai trouvé l'univers assez fouillé et abouti même si certaines questions que je me pose n'ont pas encore trouvé de réponse. J'ai beaucoup aimé le fait que lorsque les faucheurs sont ordonnés, ils prennent le nom d'une personne célèbre. L'auteur nous propose un univers très riche et vraiment très original, je n'avais encore rien lu qui ressemble à ça.

La vision que l'auteur nous propose de la mort dans la société qu'il a imaginé m'a beaucoup plu et je l'ai trouvé très pertinente. Du coup, je me suis posé plein de questions et je me suis même imaginer faucheuse. Aurai-je aimé occuper ce poste si je vivais dans la société où Cira et Rowan évoluent ? La question reste en suspens ... J'ai aimé suivre leurs apprentissages respectifs et ça m'a plu de pouvoir comparer leurs parcours qui finissent par se séparer. Mais chut, je n'en dirai pas plus.

La narration est très agréable, Neal Shusterman a une plume très chouette à lire et les pages se tournent sans que le lecteur s'en rende compte. C'est hyper addictif car le récit est truffé de rebondissement, mais attention il n'y en a pas trop, non il y a juste ce qu'il faut. Et puis il y a du rythme, on ne s'ennuie pas une minute. Les chapitres sont entrecoupés d'extraits de journaux intimes de faucheurs confirmés, ça donne une touche d'authenticité au récit. C'est super bien vu !

J'ai maintenant hâte de découvrir la suite de toute cette histoire, il semblerait que le tome 2 sorte bientôt en France et je dois bien avouer une certaine impatience. Cette fois, je n'attendrais pas avant de me lancer dans ma lecture car j'ai vraiment envie de savoir ce qu'il va advenir de nos deux héros et de repartir dans cet univers où la mort est donnée par des humains ordonnés. Ce tome 1 est très réussi, il ne sera pas un coup de coeur parce que quelques petits défauts m'ont embêtés mais c'est vraiment trois fois rien.

Laissez vous tenter, vous ne serez pas déçu !

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(80/100)

100romans