frappe toi le coeur

Comme tous les ans, mon précieux est paru à la mi-août. Comme tous les ans, je devais posséder un exemplaire de ce nouvel AN. J'avais un peu la flemme de foncer à la librairie alors c'est l'Homme qui est allé me le chercher en rentrant du travail. Inutile de préciser que j'étais aux anges et que j'ai bien entendu dévoré mon bouquin !

"Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie." Alfred de Musset

Cette année, j'ai décidé de savourer ma lecture alors je me suis forcée à la faire durer sur deux jours. C'était difficile car le livre de cette année est vraiment très bon, je le trouve bien meilleur que les deux derniers. Je n'avais pas autant aimé Riquet à la houppe et Le crime du comte Neuville par exemple. J'ai par contre été un peu déçue par le choix des prénoms des personnages. Mais où sont passés les prénoms complétement déjantés auxquels Amélie nous a habitué au fil du temps ? Oui, je pinaille je sais. Par contre, j'ai réussi ma chasse au pneu !!

J'ai adoré la relation mère-fille qu'Amélie nous dépeint ici, c'est horrible et glaçant. Comment une mère peut-elle se comporter de la sorte ? J'avoue avoir eu froid dans le dos car je ne connais pas ce genre de relation avec ma maman. Mais en tout cas, c'était hyper intéressant de voir jusqu'où la "folie" de cette mère pouvait aller. J'ai également découvert que certaines relations amicales peuvent être toxiques elles aussi, certes je le savais mais je n'avais encore jamais lu de bouquin se rapportant à ce propos.

On retrouve avec bonheur la plume acide et efficace d'Amélie. Je me suis régalée, les dialogues sont encore une fois hyper réussis. C'était vraiment un bonheur de découvrir cette histoire. Tout est en subtilité, on ne voit pas arriver les événements et j'ai été surprise quelquefois par le comportement et les réactions des personnages.

Vivement l'année prochaine !

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(81/100)

100romans