chaman

J'avais découvert la plume de Maxence Fermine avec son livre "Neige" et j'avais été totalement envoûtée par l'histoire et par l'écriture de l'auteur. Depuis j'avais très envie de relire quelque chose de lui mais je n'en avais pas eu l'occasion jusque là. Et puis, je me suis rendue compte que son dernier bébé, Chaman, était proposé sur la plateforme Netgalley alors j'ai proposé ma candidature et elle a été retenue. Un grand merci donc à Netgalley mais surtout aux Editions Michel Lafon qui m'ont retenue pour découvrir cette singulière histoire ...

"Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel. Et pour cause. Il se tenait en équilibre sur une poutrelle d’acier, à près de soixante mètres de hauteur. Parvenu au bout de son perchoir, il s’arrêta, retint son souffle, et contempla une dernière fois le paysage qui s’offrait à lui, telle une flaque d’or blanc. Il pensa que la vue était sublime, et la vie, terriblement fragile. Un souffle de vent, un faux pas, et il disparaîtrait à jamais. Il s’envolerait tel un oiseau dans les nuées.
Il n’avait jamais été vraiment sujet au vertige. Jusqu’à aujourd’hui."

N'est-elle pas hyper intriguante cette quatrième de couverture ? Ca m'a donné l'eau à la bouche ! En plus, la couverture est superbe avec cet attrape-rêve alors je ne pouvais pas passer à côté. Pourtant, je lis très peu (voire même jamais) de bouquin consacré aux Indiens d'Amérique, que ce soit "avant" ou de nos jours. Ce n'est pas un truc qui me botte vraiment mais là, j'ai décidé de faire confiance à Maxence Fermine. Et j'ai eu raison.

Nous partons à la découverte de la vie de Richard Adam dont la maman vient de mourir et qui décide de ramener ses cendres dans la réserve indienne d'où elle est originaire. Bien entendu, s'ensuit toute une série de portraits et d'histoires d'hommes et de femmes qui vivent dans cette réserve. Personnellement, le terme "réserve" me choque un peu car on a la sensation que ces personnes sont parquées. Bref ...

Ce livre est une véritable quête initiatique que je n'ai pas toujours réussi à suivre réellement. Certains passages m'ont parus un peu longs, d'autres un peu obscurs. Peut-être est ce parce que je ne connais absolument pas la culture amérindienne ou peut-être est ce parce que c'est parfois perché, un peu trop onirique pour moi. Toujours est-il que le lecteur ne peut pas faire autrement que de s'attacher au personnage principal parce qu'il est vraiment très touchant.

J'ai retrouvé avec plaisir la plume de l'auteur qui est vraiment toujours aussi belle et poétique. Ca se lit tellement bien que le livre ne vous durera pas très longtemps. C'est vraiment plaisant de suivre les aventures de Richard Adam. J'ai bien aimé l'idée d'inclure des citations un peu philosophiques de grands chefs indiens en début de chapitre.

Une belle découverte disponible dès le 12 octobre ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(83/100)

100romans