la chambre d'ami

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre ni même de son auteur. Je l'ai découvert un peu par hasard en trainant à la médiathèque, la couverture m'a donné envie (il faisait encore bien chaud lorsque je l'ai emprunté) et le résumé a fini par me convaincre de le découvrir. Je ne me suis pas fait prier et je l'ai embarqué ...!

Imaginez un cadre de rêve : une luxueuse résidence d’été au milieu des montagnes.
Placez-y un trio de personnages troubles : Charlie, un riche banquier new-yorkais, sa femme Chloe et Matthew, le cousin de Charlie, un cuisinier dont l’existence part un peu à la dérive.
Le décor est posé, les pièces sur l’échiquier. En dire plus serait criminel.
Passion, drame, trahison, adultère, meurtre : rien ne manquera à votre plaisir.

Une belle piscine, une intrigue qui se déroule tout près de New-Yok, un huis clos ... tout semblait réuni pour me plaire. Et pourtant, ça ne l'a pas fait. Je vous l'annonce comme ça de but en blanc parce que du coup, mon billet ne sera pas très long. Je n'ai pas aimé ce livre. Voilà, c'est dit. C'est plié. Je ne me suis absolument pas attachée aux personnages. Charlie est une tête à claques, il boude pour un oui pour un non et il est insupportable. Je n'ai pas non plus aimé Chloe qui m'a gonflé à un point ! C'est une capricieuse à qui on passe tout. J'aurai pu apprécier Matthew qui est le seul personnage qui pourrait ressembler à n'importe lequel d'entre nous. Mais en fait, non.

J'ai trouvé que l'histoire était molle, lente et pas intéressante. Ca décolle très vaguement à la moitié du livre (la moitié quand même, pour un livre qui fait à peine 250 pages !!) mais c'était déjà trop tard pour moi. L'auteur m'avait déjà perdue depuis longtemps. Je me suis forcée à aller au bout parce que le livre n'est pas épais mais j'avais vraiment tendance à lire en diagonale (oui, c'est mal mais je m'en fiche).

C'est mou, la plume de James Lasdun n'est pas fabuleuse non plus. C'est vraiment un livre dans lequel on s'ennuie, pourtant j'aime bien les huis clos. Je trouve que ça donne souvent une autre dimension au livre mais là, c'était juste pas possible ! On nous le vend aussi comme un thriller psychologique. Alors oui, c'est bien un thriller mais pour le côté psychologique, je ne suis pas convaincue. Je suis bien contente de ne pas avoir acheté ce bouquin et de m'être contentée de l'emprunter. Je l'ai rendu sans regrets !

Bref, c'est un ratage !

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(89/100)

100romans