gardiens cités perdues

J'avais tellement entendu parler de cette série de bouquin que je n'avais même plus envie de me pencher sur leur cas. Tout le monde s'accordait à dire que c'était très ressemblant à Harry Potter et j'avoue que ça ne m'a pas donné envie de découvrir l'univers de Sophie car je pense que rien n'est comparable au petit sorcier de JK Rowling. Mais comme je suis un gros canard, j'ai quand même fini par cèder à l'appel des cités perdues en profitant d'une lecture commune ...

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt.

Autant j'étais rentrée dans le premier Harry Potter au bout de trois phrases, autant là j'ai eu un peu plus de mal. Je crois que la plume de Shannon Messenger et moi ne sommes pas très copines (j'avais tellement pas aimé son autre série Let the sky fall). Mais, une fois que Sophie arrive réellement chez les elfes, j'ai commencé à trouver l'histoire plus sympa. Mais Sophie m'a un peu gonflé à vrai dire. C'est une toute jeune fille de 12 ans qui se retrouve dans un monde de jeunes adultes puisqu'elle est surdouée. Je l'ai trouvé un peu trop gamine pour moi.

En fait, je suis peut-être trop âgée maintenant pour ce genre d'histoire ... Mais pourtant, j'ai aimé la suite. Dès que Sophie intégre sa nouvelle école (dont j'ai oublié le nom je suis désolée), j'ai trouvé que l'histoire décollait enfin. J'ai aimé découvrir les différents cours qui lui sont dispensés au cours de l'année scolaire, j'ai aimé découvrir également ses mentors dont certains sont clairement inspiré des professeurs de Poudlard. Bien entendu, je n'ai pas retrouvé toute la saveur de Harry Potter, il est difficile de se mettre à niveau mais ma lecture a été tout de même assez plaisante.

Cependant, ce tome reste vraiment une introduction au monde des elfes. L'auteure met en place son univers qui est plutôt riche finalement. Sophie et ses amis sont embarqués dans toute une série de péripéties diverses, au fil des pages l'histoire prend de l'épaisseur et le lecteur a vraiment envie de savoir où tout ça va mener nos petits héros.

Une jolie découverte dans un univers fantasy pour jeunes lecteurs ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(104/100)

100romans