agathaa

Dès qu'on me parle d'Agatha Christie, je deviens dingue. Ce n'est pas mon auteure favorite mais c'est un personnage que j'aime bien. Elle me fait penser à George Sand par de nombreux aspects et du coup, j'adore lire des récits ou des biographies qui la mettent en scène. Alors, lorsque je suis tombée sur ce livre qui allait me parler de la jeune Agatha, je n'ai pas hésité à le prendre à ma médiathèque.

Agatha vit seule avec sa mère depuis la mort de son père. Elle s’ennuie. Alors elle lit. Tout ce qui lui tombe sous la main. Surtout des romans policiers. Elle lit, et elle imagine des histoires de meurtre et de disparition.
Livre après livre, rêve après rêve, elle grandit. Paris, l’Égypte : Agatha brûle de voir le monde. Elle a soif de goûter à tout ce que la vie peut lui offrir.
Plus tard, Agatha Miller prendra sa plume pour écrire. Son premier roman policier sera signé Agatha Christie.

Je crois que j'avais beaucoup d'attente pour ce livre et c'est la raison pour laquelle, mon enthousiasme est retombé comme un soufflé ... Je me suis lancée dans ce bouquin à corps perdu (oui, j'exagère un peu) et rapidement, j'ai déchanté. Oulàlà mais qu'est ce qu'elle nous a fait là Françoise Dargent ?! Je me doutais bien que ce serait une biographie romancée, et non pas une "réelle" biographie.

Je n'ai pas apprécié toutes les anecdotes que l'auteure nous propose, je n'ai pas compris pourquoi elle avait encombré son bouquin de choses autant inutiles et inintéréssantes ... Je pense là aux tenues qu'elle nous décrit en long et en large. Alors oui, ça peut participer à l'ambiance mais de nombreuses pages à propos du port ou non de gants ou de la longueur des jupes, ça m'a rapidement pris la tête ! De même, c'est quoi ce délire de consacrer un chapitre entier aux premières régles des jeunes filles ? Sérieux ?

Je suis déçue, oui, parce que j'ai trouvé qu'on apprenait quasiment rien sur Agatha. On ne sait pas exactement ce qu'elle a dans la tête, au fond d'elle. On ne sait pas non plus d'où lui vient réellement son envie de devenir romancière, c'est juste survolé sur la fin du livre. J'ai trouvé que tout était trop superficiel à mon goût. Clairement pour moi, le bouquin manque cruellement d'intêret et de rythme. Je me suis beaucoup ennuyée pendant ma lecture, j'avais hâte de terminer tout ça et de me débarasser de ce livre pourtant pas très épais (320 pages).

Heureusement, tous les chapitres consacrés à la vie d'Agatha à Paris (où elle a été pensionnaire) sont bien plus sympa que le reste du roman. J'ai enfin trouvé un peu d'intêret à la vie de la jeune fille. C'est très sympa de découvrir ce pan de sa vie, c'est enfin dynamique et intéressant. J'ai également apprécié lorsque l'auteure nous propose enfin des passages consacrés à une croisière sur le Nil. Et bien entendu, j'étais ravie du clin d'oeil à "Mort sur le Nil" qui est un de mes Agatha Christie favori.

Une lecture très mitigée, peut-être à découvrir si vous êtes vraiment très fan d'Agatha Christie ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(105/100)

100romans