fairy oak

Quand j'avais découvert le premier tome des aventures des jumelles, j'avais beaucoup aimé et je m'étais dit que je lirai la suite avec plaisir si je tombais dessus. J'avoue que jusque là, je n'avais pas fait beaucoup d'efforts pour mettre la main sur le tome 2 mais hier, lors de ma visite à la médiathèque, il était là posé devant moi et je n'ai pas pu faire autrement que l'embarquer !

À Fairy Oak, la paix est compromise. L’Ennemi est revenu, assoiffé de revanche. Son pouvoir devient plus fort de jour en jour : le Seigneur de l’Obscurité veut plonger le monde dans les ténèbres. L’antique alliance entre Lumière et Obscurité vacille. Cependant, un lien semble indissoluble : celui qui unit Vanilla et Pervinca, les sorcières jumelles, égales et opposées. Et c’est sur ce lien que l’Ennemi va faire tomber sa hache. Pervinca pourra-t-elle résister au sort de l’Obscurité ? Le salut des Magiques et des Non-magiques de la Vallée en dépend …

Tout d'abord commençons avec la futilité absolue : la couverture. Ce livre est super beau, le dessin qui illustre la couverture est vraiment très joli et le livre est joliment décoré. Les têtes de chapitre et les fins de chapitre sont illustrés. Nous avons aussi des pages en couleur qui émaillent le livre et qui représentent les livres de magie de Vanilla et Pervinca. C'est très ludique et ça rajoute un côté authentique au bouquin.

J'ai donc retrouvé avec plaisir les jumelles Vi et Babou ainsi que leurs parents, leur fée nounou et leurs copines. J'ai retrouvé aussi l'ambiance toute douce et toute féerique du petit village de Fairy Oak. C'était un plaisir. Mais cet opus m'a un peu ennuyé ... En fait, je l'ai trouvé nettement moins vivant que le premier tome. 

Dans mes souvenirs (j'ai lu le tome 1 en juillet 2015), l'histoire était rondemment menée, il se passait quelque chose presque à chaque page. Là, j'ai trouvé que c'était un peu plus mou. A mon avis, certains passages auraient pu être bien plus courts (par exemple, les chapitres du Livre Ancien que lisent les filles) et cela aurait donné un peu plus de rythme à notre récit.

Mais ça reste un livre très frais qui devrait satisfaire pleinement tous les petits lecteurs. Car, ça reste tout de même un livre destiné à la jeunesse. Je dirai que la cible idéale est les enfants entre 8 et 12 ans. L'histoire avance et je pense que les plus jeunes trembleront pour nos héros dans les derniers chapitres. J'ai hâte de savoir comment tout ça va se terminer ... je devrais le découvrir rapidement puisque j'ai aussi emprunté le dernier tome.

N'hésitez pas à découvrir cette série jeunesse italienne qui change un peu !

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(107/100)

100romans