encore un noel

Je ne lis pas beaucoup de témoignage et lorsque je le fais, c'est toujours plus ou moins sur le même sujet. Je me suis donc dis qu'il fallait que je me diversifie davantage et que je sorte un peu de ma zone de confort. Et lorsque mes yeux se sont posés sur le livre d'Edwine, j'ai été amusée par le titre et l'illustration de la couverture. Du coup, j'ai eu envie de découvrir un peu de quoi il retourne. Un grand merci donc à la plateforme Netgalley et surtout aux Editions Librinova de m'avoir permis de découvrir ce livre.

A un moment de notre vie, nous pensons tous fonder une famille. Mais comment réagir lorsque ce projet de vie se transforme en lutte acharnée où s’entremêlent espoirs et échecs.
Face à l’endométriose, la pénibilité des fécondations in vitro, et le labyrinthe administratif de l’adoption, notre parcours est semé d’embûches.
Par quelques extraits de notre vécu, j’espère pouvoir éclairer avec réalisme et humour ce chemin difficile que certains d'entre nous doivent affronter.
Je vous propose un témoignage authentique, telle que je suis, sensible et combative, râleuse et rigoureuse, avec une seule idée en tête : ne plus perdre de temps pour devenir mère.

Ce bouquin est donc le témoignage d'Edwine plus connue une fois le livre terminé sous le nom de Madame Sablier, une femme qui souhaite avoir un enfant. Ca pourrait paraitre une histoire tout à fait banal sauf qu'Edwine ne parvient pas à concevoir cet enfant. Elle va donc nous confier ce que je pourrai qualifier de parcours du combattant entre les dossiers de malade en vue d'une éventuelle adoption, le traitement de son endométriose (le coeur du problème au final) et les nombreux protocoles pour pouvoir bénéficier d'une FIV.

Alors en soi le sujet n'est absolument pas drôle et pourtant l'auteure est parvenue à me faire marrer plusieurs fois. On suit son parcours difficile, les différents examens tous plus dégradants les uns que les autres qu'elle doit subir (et là vous comprendrez bien mieux le choix de l'illustration de couverture) et il est impossible de ne pas ressentir un élan d'affection pour cette jeune femme.

J'ai eu beaucoup de compassion pour elle car j'ai une copine qui a eu le même parcours difficile et qui a eu la même issue que celle d'Edwine et Nicolas, je pense que ça m'a aidé un peu à mieux la comprendre. J'ai eu aussi beaucoup d'admiration face à la ténacité avec laquelle elle a abordé toutes les épreuves qu'elle a affronté avec courage.

Et puis mention spéciale à la dérision et à l'humour dont ce témoignage regorge. J'ai adoré le choix des noms des médecins ... c'est tellement bien vu ! Son chirurgien m'a fortement fait penser à celui qui a opéré mon ami et ça m'a beaucoup amusé. J'ai apprécié aussi le petit bêtisier de la fin du livre et je me suis rendue compte que sous couvert de vouloir être sympa et prévenant, on peut parfois utiliser des mots et des expressions qui font très mal.

Au final, ce témoignage m'a paru bien trop court (moins d'une centaine de pages) tellement je me suis sentie bien en compagnie d'Edwine. Elle nous raconte ses expériences sans fard et sans voyeurisme, sans atermoiement non plus et ça, c'était important pour moi. Je ne voulais pas pleurer sur le sort de l'auteure.

Un témoignage qui fera réfléchir et qui saura toucher toutes les femmes ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(118/100)

100romans