etranges soeurs

J'avais eu une première expérience un peu mitigée avec la plume de Fabrice Colin (Bal de givre à New-York m'avait moyennement plu) mais j'avais malgré tout très envie de découvrir sa série jeunesse fantastique. Du coup, lors de mon dernier passage à la médiathèque, je suis rentrée avec le premier tome des aventures de soeurs Wilcox.

Londres 1888. Qui sont ces deux orphelines qui s'aventurent la nuit dans les rues mal famées ? Ignorent-elles qu'on peut y rencontrer Jack l'Eventreur ? Que des créatures plus terrifiantes encore, goules et vampires s'y livrent une lutte sans merci ? Mais Amber et Luna Wilcox ne sont pas des jeunes filles comme les autres. Sous leur frêle apparence se cache un terrible secret. C'est pour cela qu'elles ont été choisies. Par qui ? Impossible d'en dire plus. Sinon que la survie de l'empire britannique repose désormais sur les très étrangers soeurs Wilcox ...

Alors forcément, quand on me promet de m'emmener dans la Londres victorienne en compagnie de vampires et de Jack l'Eventreur, ça ne peut que me donner l'eau à la bouche. Et au final, j'ai bien apprécié ma promenade en compagnie de ces soeurs dont on apprend le passé petit à petit. Tout commence lorsque les deux jeunes filles se réveillent au fond de leur cercueil dans un cimetière inconnu ... La suite, je vous laisse la découvrir !

Il n'y a pas grand chose d'originial à vrai dire, ce mélange de personnages qu'on attend pas forcément ici a déjà été fait (je pense surtout à Anno Dracula de Kim Newman qui est un peu dans la même veine mais version adulte) et la plume de Fabrice Colin est bien adaptée pour les lecteurs adolescents. Rien de dingue là dedans, l'aventure proposée est tout ce qu'il y a de plus classique, mais ça reste très plaisant de suivre le combat des Inivisibles contre le méchant clan des Drakul. On retrouve, comme je le disais, une ribambelle de personnages issus d'autres univers (bon, je vous en cite deux ou trois : Sherlock Holmes, Elisabeth Bathory et même Bram Stoker, l'auteur de Dracula). C'est plutôt sympa car on ne sait pas sur qui on va tomber lorsqu'on tourne les pages ...

On ne s'attache pas forcément aux personnages et j'ai trouvé ça dommage. Peut-être que Luna m'a un peu frôlé le coeur à certains passages mais ça reste très fugace et donc pas suffisant pour pouvoir être en empathie. Je n'ai pas tremblé pour eux et c'est un peu dommage. Mais ça reste une bonne lecture ado que je ne peux que vous conseiller si vous aimez un peu à la base ces atmopshères étranges et la brume londonienne. Il existe deux autres tomes que je lirai sans doute car j'aimerai bien connaitre l'issue de toute cette histoire.

Une histoire de vampires qui ne fait pas peur ? Celle-ci est faite pour vous !

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(124/100)

100romans