amours

J'avais envie de lire ce bouquin depuis sa sortie en grand format. Mais comme à ce moment, je devais être dans une période raisonnable, j'ai attendu sa parution en poche pour me l'offrir. Plus je lisais d'avis et plus je voulais découvrir cette histoire. C'est chose faite aujourd'hui, je sais enfin ce qui se dissimule derrière cette belle photo de corset ...

"L'amour est là où il ne devrait pas être, au deuxième étage de cette maison cossue, protégé par la pierre de tuffeau et ses ardoises trop bien alignées, protégé par cette pensée bourgeoise qui jusque-là les contraignaient et qui, maintenant, leur offre un écrin." Nous sommes en 1908. Léonor de Récondo choisit le huis clos d'une maison pour écrire un éblouissant roman sur l'épanouissement du sentiment amoureux le plus pur - et le plus inattendu.

Nous allons découvrir ce qui se cache derrière la façade d'une belle maison bourgeoise, la maison du notaire qui s'est remarié à la suite de son veuvage. Anselme a donc épousé Victoire qu'il a rencontré par le biais d'une petite annonce. Dans cette maison, vivent aussi trois domestiques : Pierre et Huguette qui ont toujours été au service de la riche famille, et Céleste une petite jeune fille aux abords timides.

Ils se passent des choses pas très catholiques derrière ces murs : un patron qui utilise sa jeune bonne pour assouvir les pulsions auxquelles son épouse ne répond pas, des non-dits, des malheurs et plus rarement, quelques moments de bonheur. L'auteure ne s'attarde pas beaucoup sur ses personnages, elle n'a pas cherché à nous les décrire physiquement ni même à nous faire comprendre leurs caractères et leurs comportements. Elle ne cherche pas à nous les rendre sympathiques, non elle se contente de nous raconter leur quotidien.

C'était le premier livre de Léonor de Récondo que je lisais, je ne savais pas trop à quoi m'attendre niveau plume et j'ai adoré ! Je l'ai trouvé très poétique, pleine de sensibilité pour nous conter cette histoire qui est bien loin d'être banale. Ca se déguste et c'est délicieux. Après, j'avoue que la tournure que prennent certains évenements m'a pas mal bousculé, m'a beaucoup surprise. Je ne m'attendais pas à ce genre d'histoire, surtout lorsqu'on connait l'époque historique dans laquelle l'auteure place son récit. Surprenant mais toujours plein de pudeur et de douceur.

Amours, c'est en fait une histoire d'amour globale, d'amour de la vie, d'amour jusqu'à la mort. D'amour de l'autre, de son prochain. Amours tumultueuses, amours interdites ... L'amour maternel et l'amour charnel ... C'est un hymne à l'amour, à la femme et la féminité, et c'est presque un coup de coeur pour moi.

N'hésitez pas à découvrir cette plume sensible et poétique ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(130/100)

100romans

Lu dans le cadre du Challenge Ces livres que je n'ai toujours pas lus ...

(9/20)

livres pas lu