je sais

Je n'avais encore jamais lu de bouquins édités chez Talents Hauts, pourtant j'en ai plusieurs dans ma wish-list. J'ai eu la chance de croiser le livre de Gilles Abier lors de mon dernier passage à la médiathèque. J'avoue que je ne me souvenais plus trop du résumé mais j'avais bien la couverture en tête alors je l'ai emmené ...

Depuis l’assassinat de son frère par son meilleur ami Bastien il y a trois ans, Axelle n’est plus que l’ombre d’elle-même tant sa haine pour Bastien l’empêche de vivre. Petit à petit, elle va ouvrir les yeux sur une vérité qu’elle refusait de voir en face et admettre la part d’ombre de son frère bien-aimé.

Alors, je suis un peu embêtée avec ce tout petit livre d'à peine 79 pages. J'avais très envie de découvrir l'histoire de la reconstruction d'Axelle dont le frère a été tué par balles trois ans auparavant. C'est un thème que j'aime lire parce qu'il me touche beaucoup. Je n'ai pas vécu cette situation mais j'ai moi aussi dû faire face à un deuil violent lorsque j'étais adolescente. Du coup, je suis assez curieuse de confronter mon expérience avec celle de personnages fictifs.

Malheureusement, je n'ai pas trouvé mon compte dans ce livre. Certes, il est hyper vite lu (en une heure environ ... et encore ... c'était plié) mais en fait, il est beaucoup trop court pour traiter un sujet pareil. On n'a pas le temps de s'attacher aux personnages, ni même de les comprendre et ça m'a beaucoup manqué. Je suis restée spectactrice de ce que l'auteur a choisi de me raconter. C'est un traitement bien trop superficiel, en tout cas en ce qui me concerne je suis bien loin d'y avoir trouvé mon compte.

Pourtant, c'est bien écrit, la plume de Gilles Abier est très agréable. Je pense que certaines adolescentes peuvent effectivement avoir le genre de réactions qui sont celles d'Axelle. Mais je suis restée hermétique face à elle, elle n'a pas su me toucher parce que je ne suis pas arrivée à la comprendre. J'ai eu la sensation que tout allait bien trop vite et que la fin était bâclée, comme si l'auteur ne savait plus quoi faire de son récit et de ses personnages.

Je suis déçue ... mais pas découragée pour autant car je compte bien découvrir d'autres ouvrages de la maison d'édition ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(131/100)

100romans