eaux troubles

J'ai découvert la plume de Philippe Delerm avec La première gorgée de bière et ça a été un coup de foudre ! Je suis tombée amoureuse de cette plume si sensible et poétique. Je me suis donc jetée sur Les eaux troubles du mojito lorsqu'il est sorti et depuis, il a tranquillement roupillé dans ma PAL. J'ai honte parce que j'avais très envie de le lire ... mais voilà, c'est chose faite et je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt !

Elles sont nombreuses, les belles raisons d’habiter sur terre. On les connaît, on sait qu’elles existent. Mais elles n’apparaissent jamais aussi fortes et claires que lorsque Philippe Delerm nous les donne à lire.
Goûter aux plaisirs ambigus du mojito, se faire surprendre par une averse et aimer ça, contempler un enfant qui apprend à lire en bougeant imperceptiblement les lèvres, prolonger un après-midi sur la plage...
"Est-ce qu’on est plus heureux ? Oui, sûrement, peut-être. On a le temps de se poser la question. Sisyphe arrête de rouler sa pierre. Et puis on a le temps de la dissiper, comme ce petit nuage qui cachait le soleil et va finir par s’effacer, on aura encore une belle soirée."

Nous ne sommes pas en présence d'un roman mais plutôt une suite de très courtes nouvelles. Ce sont des tranches de vie qui ne durent pas plus de quelques pages mais qu'est ce que je me suis régalée !! On retrouve la plume de Philippe Delerm, cette plume qui me séduit tellement. C'est toujours aussi sensible, aussi poétique, aussi beau. Oui c'est ça, je trouve que les livres de cet auteur sont beaux.

Ces petits morceaux de vie parlent à tout le monde. Chacun d'entre nous a forcément vécu une des situations décrites dans le livre, c'est obligé ! On a tous passé une soirée en famille à la fin de l'été sans vouloir qu'elle se termine, on a tous bu un mojito avec des amis, on a tous été confronté à une grève de la SNCF ... Je me suis laissée porter par les mots de l'auteur, j'ai dégusté ma lecture et je me suis régalée.

En plus, l'auteur nous parle de Venise ... comment sait-il que je ressens la même chose que lui pour cette ville de mon coeur ? Comment sait-il que moi aussi la vue d'un spritz me rend nostalgique et me donne immédiatement envie de me trouver à deux pas de la Giudecca ? Pourquoi va-t-il lui aussi en vacances quelques jours à Deauville ? Bref, je me suis reconnue un nombre incalculable de fois dans ces courts récits ... On se laisse porter par la lecture de ce livre, on se retrouve entouré par un cocon de bien-être et c'est extrêmement agréable.

Allez-y, foncez ! Vous ne manquerez pas d'être séduits par la simplicité et la beauté de ces récits ...

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(137/100)

100romans