chiens de detroit

Je suis en retard dans mes lectures. Je ne sais pas si c'est à cause de la préparation des fêtes de fin d'année mais je m'organise très mal en cette fin d'année 2017. Résultat, je lis peu et je lis mal. C'est-à-dire que je n'avance pas parce que ma tête est farcie de tout un tas de trucs. Et par dessus le marché, nous avons une panne de la box à la maison. C'est la fête !! Bref, j'ai quand même terminé ma lecture d'un livre qui me faisait très envie. Je remercie Netgalley et les Editions Calmann-Levy pour m'avoir permis de découvrir cette sordide histoire et je m'excuse platement pour avoir autant traîné à rendre mon billet ...

Novembre 1998. Le corps du petit Peter est découvert dans un buisson de Palmer Park. Il a été enlevé, étranglé puis déposé là par un homme dont la taille, d’après les rares indices récoltés, dépasse de loin celle du commun des mortels. L’enquête est confiée à l’inspecteur Stan Mitchell, un flic violent banni de Washington et exilé à Détroit, cette cité géante autrefois gloire de l’industrie automobile devenue capitale du crime et qui, chaque jour, sombre un peu plus dans la décrépitude. Bientôt, les enlèvements se multiplient et la presse commence à parler du "Géant de brume", croquemitaine terrifiant dévoreur d’enfants décrit par un témoin anonyme. Et tandis que la police patine, que Détroit se vide de ses habitants, Mitchell s’enfonce toujours un peu plus dans l’alcool et la solitude… L’affaire lui est retirée puis, avec le temps, à l’image des maisons de Détroit, abandonnée et oubliée. Quinze ans plus tard, les disparitions recommencent. Mitchell qui a réussi à arrêter la spirale de sa déchéance est à nouveau sur le coup, épaulé par une jeune inspectrice récemment arrivée en ville, Sarah Berkhamp. Grâce à eux, le tueur, un géant placide nommé Simon Duggan, est enfin arrêté. Deux enfants n’ont toujours pas été retrouvés et sont peut-être encore en vie. Mais Duggan refuse de coopérer. Il ne veut parler qu’à Sarah. Pour sauver les enfants, la jeune femme va devoir écouter les fantômes du passé…

J'ai été étonnée de me rendre compte que l'auteur de cette sombre histoire est français. Et oui car l'action se déroule entièrement aux Etats-Unis, ce n'est pas la première fois qu'un auteur français place son intrigue à l'étranger et je me demande bien pourquoi. Toujours est-il que nous sommes propulsés à Détroit, ville que je ne connaissais pas plus que ça et que je n'ai pas envie de découvrir après cette lecture. L'auteur nous dépeint un endroit bien sombre qui ne donne absolument pas envie. A la limite, on comprend que les gens puissent péter un plomb dans une ville aussi triste et sinistrée. Du coup, la ville est presque un personnage à part entière.

J'ai aimé les protagonistes de notre histoire, à commencer par Stan qui est un flic écorché vif exactement comme je les aime. On sent bien que la vie ne lui a pas fait de cadeaux, on a envie d'en apprendre plus sur son passé pour pouvoir mieux le comprendre. J'ai aimé le suivre dans ses errances et en découvrir un peu plus à son sujet. Quant à Sarah, elle est plutôt une énigme pendant toute une partie du livre. C'était très intriguant et interéssant, on se doute qu'un truc ne tourne pas rond, on ne comprend pas toujours ses réactions et c'est pour ces raisons là que le lecteur ne peut pas faire autrement que de s'attacher à elle. Le tueur, le "Géant de brume" est lui aussi plutôt parfait, je me suis demandé plusieurs fois jusqu'où il allait pousser ses crimes. Un gars bien tordu, comme je les aime !

La plume de l'auteur est très agréable et elle rend le livre plutôt addictif. J'ai lu la dernière partie en une seule fois, avec frénésie, comme si je n'avais pas d'autre choix, comme si je devais avaler une goulée d'air et ne plus respirer jusqu'à la fin. Fin qui m'a surprise d'ailleurs mais que j'ai trouvé peut-être un poil trop rapide. J'ai aimé la construction du livre, l'alternance des points de vue et des époques m'a permis de ne jamais m'ennuyer pendant ma lecture. C'est un thriller très réussi que je suis contente d'avoir découvert !

N'hésitez pas à partir à la rencontre de personnages singuliers ...!

Lu dans le cadre du Challenge des 100 romans ...

(140/100)

100romans