bourbon

Dites moi qu'il vous arrive aussi d'acheter un livre qui vous fait hyper envie et de ne pas le lire une fois qu'il est en votre possession. Parce que c'est ce qui est arrivé à ce bouquin d'Ophélie Bruneau. A sa parution, je mourrais d'envie de découvrir l'histoire de cette dernière fée mais lorsque je l'ai reçu bien emballé dans son enveloppe à bulles, je l'ai rangé dans ma bibliothèque pour ne plus le sortir ...

Empire Britannique, 1873, sur l’île Bourbon hantée par les diwas, des créatures magiques, imprévisibles et dangereuses. Lisha Payet, retirée toute petite à sa famille, a grandi sur l'île Maurice voisine. Quatorze ans plus tard, elle revient à Bourbon pour y devenir une parfaite épouse victorienne, sous l'œil critique de la bonne société saint-pauloise. C'est sans compter le conflit qui éclate sur l'île. Prise malgré elle dans ce soulèvement, Lisha devra choisir son camp. Famille adoptive ou liens du sang ? Obéissance ou transgression ? Ami d'enfance ou officier à la beauté troublante ? Si encore elle ne jouait que sa propre vie ! Mais l'île Bourbon, à travers sa dernière fée, lui a confié son destin et celui de toutes les créatures qui l'habitent. Du battant des lames au sommet des montagnes, Lisha en apprendra plus qu'elle ne l'aurait souhaité sur les diwas, les hommes et sur elle-même.

Je ne suis jamais déçue avec les parutions du Chat Noir, ils ont le don pour dénicher des histoires qui savent me séduire. La magie a encore une fois fait mouche avec ce récit se déroulant sur l'île de la Réunion (île Bourbon à l'époque où se situe notre histoire). C'est très original, je crois que c'est la première fois que je me plonge dans un récit qui se passe là-bas. Ce n'est pas un endroit que je connais ni même qui me tente mais j'ai apprécié ce cadre exotique.

Les personnages sont plutôt sympathiques mais malheureusement, je n'ai pas ressenti d'empathie pour aucun d'entre eux. Ils m'ont plu mais, à part Lisha (et encore !) je n'ai pas beaucoup tremblé pour eux. C'est un peu comme si je me fichais un peu de savoir ce qui allait leur arriver. Je suis restée assez spectatrice de tout ça. Mais je n'ai pas mis si longtemps que ça pour venir à bout de mon livre. A vrai dire, si je n'étais pas si fatiguée le soir en semaine, je l'aurai lu bien plus rapidement.

L'histoire m'a plu sans réellement me transporter. Certains passages au milieu du récit m'ont paru un peu longs, j'avais un peu moins envie de reprendre ma lecture à ces moments là. Mais à part ce manque de rythme de temps en temps, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. La plume de l'auteure est agréable, ça se lit facilement sans se prendre la tête.

La mythologie qu'elle a crée autour des diwas, êtres magiques du type salamandres par exemple, m'a beaucoup plu. J'ai adhéré à 100% et je me suis prise de compassion pour certains personnages magiques qui sont quand même assez maltraités par moments. Tout ce côté fantastique était très chouette, ça faisait longtemps qu'un tel univers ne m'avait pas autant plu. Et puis je me suis trompée sur l'identité de la dernière fée de Bourbon mais chut, je n'en dirai pas plus !

Quelques petits points négatifs mais un récit et un univers à découvrir malgré tout !