Couverture Sans elle

Vous vous souvenez il y a quelques jours, je vous faisais part de mon premier coup de coeur de l'année ? Mais si ! Il s'agissait de Avec elle qui nous proposait de suivre le quotidien d'une famille déchirée et de deux jumelles aux relations parfois conflictuelles. Je viens donc de lire le tome compagnon et, même si celui-ci ne sera pas un coup de coeur, j'ai adoré ma lecture.

Il était une fois une famille heureuse et unie.
Des jumelles de six ans qui se ressemblaient comme deux gouttes d'eau.
Des enfants fusionnelles qui grandissaient ensemble et s’adoraient.
Jusqu’à un soir de feu d’artifice où l’une d’elles se volatilise brutalement.
Il était une fois deux fillettes inséparables.
Jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une.
Il était une fois une histoire qui n’a rien d’un conte de fées.

Nous retrouvons donc la famille Simoëns toujours composée des parents et des jumelles, toujours au Quesnoy dans le nord de la France mais cette fois-ci, l'évenement qui se déroule lors du feu d'artifice du 14 juillet n'est pas le même. Et c'est un évenement terrible qui va encore une fois mettre la famille dans une situation délicate.

A nouveau, j'ai adoré le personnage de Coline. Décidemment peu importe sa "destinée", elle parvient à chaque fois à me toucher. Et cette fois peut-être plus encore ! Son enfance meurtrie, son adolescence difficile ... tout m'a touché droit dans le coeur. J'ai eu tellement de peine et de compassion pour cette jeune fille.

J'ai ressenti bien plus d'empathie envers Patricia, la mère, que dans l'autre tome. Il faut dire que cette fois, elle morfle vraiment et elle se trouve dans une situation intenable. Il faut une vraie force de caractère pour surmonter tout ça et, on le voit bien tout au long du récit, il est difficile de refaire surface.

Encore une fois, c'est une histoire tragique et pourtant, l'auteure parvient à nous faire sourire par moments. Elle possède une écriture délicate et toute en sensibilité que j'ai grandement apprécié. C'est très plaisant à lire et je dois bien avouer qu'encore une fois, je n'ai fait qu'une bouchée de cette lecture.

Et puis je dois parler de la fin. Quelle fin ! Tellement tragique qu'elle m'a totalement retournée. Mon coeur s'est brisé en mille morceaux. J'avais tout imaginé sauf ça ! J'ai été bouleversée pendant de très longues minutes après avoir tourné la dernière page. Cette fin terrible rend le roman tout à fait inoubliable. J'ai adoré et je peux d'ores et déjà affirmer que Coline restera à jamais gravée dans ma mémoire.

Il est difficile de quitter cette famille. Lisez ce livre, il ne manquera pas de vous troubler.