je t'aime

J'aime bien Barbara Abel même si je trouve sa production parfois un peu inégale. Autant j'ai adoré Derrière la haine et sa suite, autant j'avais été un peu déçue par Je sais pas. Mais je suis toujours aussi curieuse lorsqu'il s'agit de découvrir son nouveau roman. Un grand merci aux Editions Belfond pour la mise à disposition de l'exemplaire numérique qui a fait mon bonheur.

Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père et jure de ne jamais recommencer. Maude hésite, mais voit là l’occasion de tisser un lien avec elle et d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Six mois plus tard, Alice fume toujours en cachette et son addiction provoque un accident mortel. Maude devient malgré elle sa complice et fait en sorte que Simon n’apprenne pas qu’elle était au courant. Mais toute à sa crainte de le décevoir, elle est loin d’imaginer les effets destructeurs de son petit mensonge par omission…

Commençons par le côté futile mais je n'aime pas spécialement la couverture du livre. Elle me fait presque peur ! Je ne trouve pas ce gros visage très attrayant et finalement, je suis bien contente de ne pas avoir eu le livre papier comme ça je n'ai pas eu à subir ces yeux flippants (oui, j'avais prévenu pour la futilité hein).

J'ai beaucoup aimé cette histoire qui permet à plusieurs destins féminins essentiellement de se croiser. Bien entendu, tous les personnages ne m'ont pas séduite. J'ai même eu un peu de mal avec Alice qui est typiquement la jeune adulte que je ne supporte pas. Elle cumule tout ce qui m'agace chez l'autre ! A tel point que je n'ai ressenti aucune compassion pour elle lorsque la vie commence à la malmener. J'ai par contre beaucoup aimé Maude, peut-être parce que c'est la mère de famille, celle qui pourrait me ressembler le plus.

L'histoire que Barbara Abel a choisi de nous proposer est tout de même assez violente mais elle pourrait être celle de n'importe qui au final. Ce ne sont pas les familles recomposées qui manquent dans notre société actuelle et les jeunes adultes qui s'adonnent à la fumette doivent être bien plus nombreux qu'on ne le pense. J'ai attaqué ma lecture sans relire la quatrième de couverture et je suis bien contente car le récit a été une totale surprise pour moi. C'était parfait.

Le récit est passionnant, on a envie de savoir comment Alice et sa famille vont arriver à s'en sortir. On aimerait savoir aussi jusqu'où Nicole va bien pouvoir interférer dans l'affaire qui nous préoccupe (mais là je n'en dirai pas plus). J'ai lu ce bouquin assez rapidement et pourtant, j'ai trouvé que certains passages étaient un peu plus pesants que d'autres. Sans réellement m'ennuyer, j'ai un peu patiné par moments, ce sera le bémol de cette lecture et c'est aussi ce qui fait que je n'aurai pas eu un coup de coeur pour ce roman.

Une belle réussite encore une fois pour cette auteure ! A découvrir sans tarder.