petit bonheur

Lorsque le moral me fait un peu défaut, j'aime me réfugier dans des lectures feel good, des lectures un peu doudous qui font voir la vie en rose. Et pour les lectures chamallow, ça fait déjà quelques années que je me tourne vers Aurélie Valognes. Pour moi, elle est une valeur sûre de ce genre littéraire. Elle est d'ailleurs la seule auteure (avec Amélie N) dont j'ai lu la bibliographie complète.

Jean 6 ans , se retrouve confié à sa grand-mère, lors de la séparation de ses parents, en 1968. Sa mère part à Paris pour trouver un emploi et reviendra le chercher. Il se retrouve chez mémé Lucette, et une formidable histoire d'amour va se dérouler entre ces deux êtres qui vont apprendre à se connaître, à cohabiter et à s'aimer.

Encore une fois, je me suis laissée aller dans un roman douillet et qui semble tellement réaliste (d'autant qu'à la fin du livre, Aurélie nous explique un peu comment l'idée de ce livre lui est venue). Jean n'a que six ans lorsque sa mère le dépose chez sa grand-mère pour aller tenter de leur construire une vie meilleure dans la capitale. Jean est un petit garçon que j'ai trouvé adorable ! La vie ne lui fait pas de cadeaux et pourtant, on a l'impression qu'il prend tout avec philosophie malgré son jeune âge.

J'ai trouvé ce nouveau bonbon sans doute un peu moins drôle et délirant que le précédent mais qu'est ce que ça va bien à la plume de l'auteure ! Alors attention, on est loin d'un bouquin dramatique, certains passages sont amusants mais j'ai trouvé cette fois une petite touche de sérieux qui rend le livre encore plus "complet". On suit les péripéties de Jean et de sa grand-mère à Granville, on se promène avec eux et on partage leurs difficultés. On découvre le monde à travers les yeux du petit garçon.

La complicité de Jean et Lucette est très chouette. Quelque part, elle m'a rappelé celle que j'entretenais avec ma propre grand-mère et j'ai été gagné par moment par un peu de nostalgie. J'ai parfois été très émue et j'en redemande encore ! C'est un récit qui fait du bien mais qui nous fait aussi réfléchir et comprendre qu'il faut dire aux gens qu'on aime qu'on les aime lorsque c'est encore possible.

Un très joli moment de lecture, j'ai maintenant hâte de découvrir le prochain bouquin d'Aurélie !