rdv avec le crime

C'est la couverture de ce livre qui m'a attirée en premier lieu. Je suis fan des vieilles séries télévisées britanniques (Chapeau melon et bottes de cuir étant pour moi la meilleure) et là, je sentais que j'allais retrouver une atmosphère identique. Je suis donc ravie d'avoir pu découvrir ce premier tome grâce à la plateforme Netgalley, je remercie les Editions La Bête Noire pour la mise à disposition d'un exemplaire numérique.

Quand Samson O'Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d'un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l'informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n'est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu'elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit ... à l'agence de rencontres de Delilah !

J'avoue avoir eu un peu de mal à me lancer dans ma lecture, le début est tout de même extrêmement mollasson. On se retrouve dans un petit village du Yorkshire où tout le monde se connait. Du coup, l'auteure introduit de très nombreux personnages et j'ai été rapidement submergée par tout ça. J'ai eu du mal à savoir qui était qui et qui faisait quoi. Heureusement, au fur et à mesure on finit par s'y retrouver mais ça a été difficile.

J'ai bien aimé le mystère qui semble entourer Samson, on se demande bien ce qu'il a fait pour susciter de telles réactions. On va trouver la réponse plus loin dans le récit et j'en suis contente. J'avais un peu peur que Julia Chapman choisisse de nous trimballer sur plusieurs tomes avant de nous révéler le pot aux roses.

C'est finalement un petit polar plutôt classique dans son déroulé et son dénouement, les personnages sont assez sympa. J'ai bien aimé Delilah parce qu'elle est vraiment madame tout le monde et on peut facilement s'identifier à elle. Samson est aussi un personnage attachant, j'espère en apprendre encore plus à son propos dans le tome suivant que j'ai bien l'intention de découvrir. Comme je l'ai dit, le début m'a un peu dérouté mais une fois lancée je n'ai plus pu m'arrêter et j'ai dévoré les deux tiers du bouquin en une après-midi. Hyper agréable à lire, je me vois bien découvrir la suite sur un transat.

Une petite ambiance à la Agatha Christie pour une histoire fort moderne quand on y pense ...